Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Vincent Kompany: «La discussion a été simple avec Murillo»

Anderlecht se déplace à l’Antwerp ce dimanche (18h30).

Temps de lecture: 2 min

Bien terminer la semaine. Voilà le grand objectif de Vincent Kompany dont les hommes affronteront l’Antwerp au Bosuil dimanche en fin d’après-midi. Après le partage arraché de haute lutte contre Louvain, cela signifie évidemment prendre les trois points dans une Métropole encore groggy après la claque infligée par Fenerbahce en Europa League jeudi soir. « Bien sûr que j’ai regardé ce match, c’est mon job, indique Vincent Kompany qui ne base pas toute son analyse du matricule 1 sur cette lourde défaite européenne. Je ne me contente pas d’un match mais d’un bloc de matchs pour connaître l’adversaire. J’ai vu les rencontres face au Cercle, à Bruges et contre Gand. Les résultats ne sont pas très importants à mes yeux. Je regarde avant tout le style de jeu. Il y a beaucoup de rotations et de mouvements dans cette équipe de l’Antwerp. Ils ont également plusieurs styles de jeu. Mais le plus important, c’est de se concentrer sur nous-mêmes et sur les éléments qui peuvent nous aider à bien finir la semaine. »

Avec l’aide ou non de Chrisian Kouamé, absent contre Louvain suite à une légère contracture ? « Tout se passe comme prévu pour lui mais il ne faut pas prendre de décision trop rapide », affirme Kompany toujours dans l’incertitude concernant un autre joueur : Amir Murillo. Exclu pour un vilain geste contre Louvain, le Panaméen passe devant le conseil disciplinaire de l’Union belge ce vendredi et connaîtra sa peine un peu plus tard dans la journée. Une sanction pour laquelle Anderlecht pourrait faire appel permettant à Murillo de jouer à l’Antwerp dimanche. « On verra ce qu’on fait, répond Vincent Kompany qui s’est entretenu avec le principal intéressé durant la semaine. Notre discussion a été très simple parce qu’une seule partie pouvait avoir raison. On en a profité pour répéter au groupe ce qui est acceptable ou non, ce que représente Anderlecht et quelle est notre culture. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Anderlecht: Magallan en perd le nord

Offensivement, il y a longtemps qu’Anderlecht n’avait plus séduit autant que contre Zulte-Waregem. Défensivement, par contre, le RSCA reste trop fragile. Et Magallan est loin d’être le seul responsable.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir