Accueil COP26

Lucie Morauw, une jeunesse vouée au combat pour le climat

Militante au cœur de Youth for Climate, l’étudiante est à Glasgow pour mettre la pression sur le monde politique international. Son rêve : un monde décarboné, où règnent la justice sociale et le bonheur simple, loin des dérives de la société de consommation. Genèse d’un engagement pour la nature.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Petite déjà, Lucie Morauw, qui affichera bientôt 21 printemps, se sentait proche de la nature. « J’aimais passer du temps dehors, découvrir les animaux, les plantes, bricoler au grand air, me balader à vélo dans la campagne », se souvient la jeune femme originaire des environs champêtres de Braine-l’Alleud. Ses parents ne sont pas tout à fait étrangers à son attrait pour le monde extérieur. « Quand tu t’ennuies, va dehors », lui lançaient-ils. Mais, précise cette enfant des champs devenue adulte, « ils ne m’ont pas spécifiquement éveillée à l’écologie. Puis les jeux vidéos et les dessins animés ont aussi fait partie de mon enfance. C’est juste que je ne passais pas tout mon temps devant un écran. » Ado, elle cherche à mieux comprendre comment fonctionne cette nature et sensibilise déjà son entourage à la préservation de la planète par ses publications sur les réseaux sociaux. Des actes, elle en pose aussi comme scoute, par exemple en ramassant des déchets.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, dimanche 7 novembre 2021, 17:06

    Et l'hiver à la neige et les vacances d'été au soleil sans doute ?

  • Posté par Weissenberg André, dimanche 7 novembre 2021, 13:56

    La mal-information, voire la désinformation quant au vrai coût d’un système électrique basé sur les renouvelables est précisément un des problèmes. « Pendant des années, on a menti aux gens en leur promettant que les renouvelables permettaient de lutter contre le réchauffement climatique, que cela créait de l’emploi, que leur coût était compétitif par rapport au nucléaire… Tout est faux. Ces chiffres, donnés par la filière, ont été gobés par des journalistes et des politiques trop heureux de passer à peu de frais pour modernes et écolos. » Pareil pour tout le reste, depuis les ours blancs, en passant par le caractère anthropique et le soi-disant rôle déterminant du CO2.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, dimanche 7 novembre 2021, 12:16

    Qu'elles arrêtent de vouloir changer la température de l'atmosphère et qu'elles rentrent à la cuisine et à faire des enfants.

  • Posté par Robin Stéphane, dimanche 7 novembre 2021, 21:10

    Sacré Adolphe... Avec vous, c'est magique : on voyage dans le temps !

  • Posté par D Marc, dimanche 7 novembre 2021, 10:27

    "Les mots sont beaux. Un brin naïfs aussi." C'est ce qui fait le charme de la jeunesse. "La solution passe par une consommation plus réfléchie". En effet, les grandes envolées de la CO 26 ne sont que du vent, chacun de nous est responsable de son environnement.

Plus de commentaires

Aussi en COP26

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs