Accueil Monde Afrique

RD Congo: au Sud-Kivu, l’espoir renaît dans le Ngweshe et les chefs traditionnels retrouvent leur prestige

Durant un quart de siècle, le Kivu, au Nord comme au Sud, a été dévasté par la guerre, les rébellions, une violence qui a détruit des dizaines de milliers de femmes. Cependant, même si le Nord-Kivu est en état de siège, si plusieurs groupes armés opèrent au Sud-Kivu, le rapide relèvement des zones qui ont retrouvé la paix incite malgré tout à l’optimisme. C’est que la terre est généreuse et ne déçoit jamais ceux qui acceptent d’y retourner…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

A Lucinga, ce samedi matin, nul ne manque au grand rassemblement. Les femmes ont sorti leur plus belle robe et trébuchent sur des sandales à talons hauts, les hommes sont en chemise blanche, les jeunes guerriers coiffés de peaux de léopard tressautent d’impatience, des vieux sont coiffés de peaux de bêtes héritées de leurs pères. Le chef est mort, vive le chef…

Héritier de son père, récemment décédé, le nouveau chef Patrick Chiralanganyi assure la succession et il a tenu à faire les choses dans les règles. Une messe célébrée par plusieurs prêtres se déroule depuis le matin, suivie par une foule compacte abritée du soleil par des dais de toile. L’autel dressé sur le perron de la maison communale est garni de fleurs, de peaux d’animaux sauvages ; de grands paniers d’osier débordent de manioc, de haricots rouges, de fruits éclatants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs