Accueil

A Stoumont, des panneaux explicites sur les chemins publics

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Dans la commune de Stoumont, le confinement a suscité un engouement très fort, comme partout dans cette région touristique et naturelle. « Les agents DNF ne parvenaient plus à faire respecter le Code forestier et la législation sur la circulation en forêt », commente Marie Monville, 1ère échevine, responsable du Tourisme et des Forêts. « Il est vrai que la plupart des gens ne connaissent pas le Code et la différence entre routes, chemins et sentiers. (NDLR : par exemple, les cyclistes, skieurs et cavaliers peuvent parcourir les routes et chemins forestiers, mais pas les sentiers, au contraire des piétons.) Il nous fallait dès lors rappeler certaines règles, mais ce n’est pas une mince affaire car la forêt est un sujet sensible tant elle est sujette à des intérêts divergents, entre aspects récréatifs, sportifs, touristiques, de production sylvicole et comme espace de biodiversité. Mais comme les agents avaient remarqué que certaines zones étaient étrangement dépourvues de faune, il fallait retrouver un certain équilibre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs