Accueil Culture Musiques

Radiohead, schizophrènes du XXIe siècle

Il y a vingt ans, le groupe d’Oxford sortait « Kid A » et « Amnesiac », disques témoins du changement de millénaire, époque charnière à plus d’un titre : le rock abandonne les guitares, l’humain entre dans l’ère internet et la fin du monde est proche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 6 min

Avec le recul, l’an 2000 apparaît effectivement comme il avait été annoncé : le passage d’un monde à un autre. Ce moment où internet et la technocité se sont imposés et où les illusions capitalistes ont définitivement pris fin avec ce sentiment permanent qu’une catastrophe allait bientôt arriver. Elle ne tarderait pas, sous plusieurs formes : terrorisme, krach financier, réchauffement climatique, pandémie…

Au milieu de tout cela, à son niveau, Radiohead a joué les prophètes du malheur sans même le savoir. Deux disques allaient commenter cette époque de haute tension : Kid A, sorti en octobre 2000 et Amnesiac, qui verra le jour huit mois plus tard. Deux disques aujourd’hui réédités avec nombre d’inédits sous le titre KID A MNESIA.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs