Accueil La Une Monde

Chili: une vie politique intense et conflictuelle

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Si, au Nicaragua, la protestation sociale du printemps 2018 a été écrasée sous l’autoritarisme, la situation est très différente au Chili. Là, c’est à l’automne 2019 que des millions de citoyens ont envahi l’espace public pour clamer leur rejet d’un système inégalitaire hérité de la dictature de Pinochet, où les services qui devraient être publics sont privatisés, où la droite dure conserve un droit de veto politique.

Face à cette marée humaine, le pouvoir du président conservateur Piñera a vacillé, et un accord a été trouvé sur la création d’une Convention constituante, démocratiquement élue, qui a commencé le 4 juillet dernier à rédiger une nouvelle Constitution, plus inclusive. C’est dans ce contexte de rupture et de changement de cycle politique qu’auront lieu, ce 21 novembre, des élections présidentielle, législatives et régionales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs