Accueil Monde Amériques

En Amérique latine, les hauts et bas d’une démocratie malmenée

Le Nicaragua, puis le Chili et le Venezuela vont voter ce mois-ci, dans des contextes très différents. Mais la démocratie s’essouffle dans une région ravagée par une profonde crise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Ce dimanche, des élections générales auront lieu au Nicaragua, mais le président Daniel Ortega, qui avait jadis mené la révolution sandiniste contre la dictature de Somoza, les a transformées en une coquille vide de sens. Deux semaines plus tard, ce sont les Chiliens qui éliront leur prochain président. Et là, plus de 30 ans après le départ du général Pinochet, on assiste, dans un contexte qui reste compliqué, à une vigoureuse empoignade entre un jeune candidat de gauche et un représentant de l’extrême droite.

Des situations fortement contrastées : une bonne occasion donc pour s’interroger sur l’état de la démocratie en Amérique latine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs