Accueil Monde États-Unis

Une fillette de 9 ans sauve la vie de ses parents grâce à Face ID

Un réflexe qui a sauvé la vie de ses deux parents, mais très certainement celle des deux enfants de la famille également.

Temps de lecture: 2 min

Aux Etats-Unis, une petite fille de 9 ans a sauvé ses parents alors que ceux-ci étaient victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Grâce à Face ID, le système de reconnaissance faciale intégré d’Apple, qui lui a permis d’appeler les secours avec l’iPhone de son père.

Dans la nuit du 28 au 29 octobre, au Massachussets, la famille avait été contrainte d’installer un générateur dans le domicile de la famille après une forte tempête dans la région. Mais celui-ci a connu un disfonctionnement.

Du monoxyde de carbone s’est alors répandu dans l’habitation et la mère de la fillette a perdu connaissance. Totalement paniqué face à la situation, le père de famille n’a su quoi faire et s’est finalement, lui aussi, évanoui.

Intriguée par un cri poussé par son père, la fillette s’est dirigée vers la chambre de ses parents et les a trouvés tous deux inanimés. Elle a alors eu un réflexe qui leur a sauvé la vie : elle a pris l’iPhone de son père, l’a déverrouillé grâce à Face ID et a appelé les secours. Elle a ensuite suivi les consignes des secours et a emmené sa petite sœur à l’extérieur de la maison, tout en prévenant les voisins.

Les parents, qui s’en sont tirés sains et saufs, ont déclaré être très fiers de leur fille. «  Je suis si fière d’elle. Elle a été tellement intelligente. C’était très effrayant. Si elle n’avait pas appelé tout de suite les secours, je ne sais pas ce qui serait arrivé », explique sa mère.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par J.-M. Tameyre, vendredi 5 novembre 2021, 22:55

    C***e jusqu'au bout : la mère sait très bien ce qui serait arrivé. Bravo à la gamine en espérant qu'elle préservera son enfance.

Aussi en USA

Affaire Epstein: un 2e témoin confirme le rôle de Ghislaine Maxwell

A l’instar de la première victime qui a raconté la semaine dernière les abus sexuels de Jeffrey Epstein quand elle n’avait que 14 ans, ce témoin a confirmé le rôle que jouait l’accusée, jugée pour avoir recruté de 1994 à 2004 de jeunes filles mineures afin de les mettre à disposition du financier américain mort en prison en 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs