Accueil Sports Autres sports Rugby

Test-match: les All Blacks écrasent l’Italie à Rome (47-9)

La Nouvelle-Zélande a déroulé en déplacement, malgré une équipe remaniée.

Temps de lecture: 2 min

Les All Blacks ont sans surprise largement dominé l’Italie pour la quinzième fois en quinze confrontations (47-9), avec sept essais à zéro, mais les Azzurri ont offert une belle résistance pendant une heure pour les débuts de leur nouveau sélectionneur samedi à Rome.

Contrairement aux matches facilement remportés contre les Etats-Unis (104-14) et le pays de Galles (54-16), il a fallu ainsi attendre la 27e minute pour voir les Néo-Zélandais marquer un premier essai, par le demi de mêlée Finlay Christie, entré en jeu peu avant pour remplacer Brad Weber, sorti blessé.

Jusque là, l’entame avait été italienne, pour les débuts sur le banc azzurro de l’ex-international néo-zélandais Kieran Crowley: agressivité en défense et justesse dans le jeu de passes, permettant même aux Azzurri de venir chatouiller les ogres néo-zélandais dans leurs 22 mètres, avec deux touches obtenues dans les cinq mètres.

La Nouvelle-Zélande, avec une équipe largement remaniée avant le gros morceau final de sa tournée contre l’Irlande puis la France, commettait même quelques fautes techniques inhabituelles.

Mais après le premier essai, elle a enfin haussé le rythme et pris le large avant la pause grâce à deux essais en moins de dix minutes de son talonneur Dane Coles (30e, 38e), pour ses 19 et 20e essais en 79 sélections.

L’Italie a encore tenté de résister et marqué quelques points grâce au pied de son ouvreur Paolo Garbisi sur des pénalités.

Mais elle a définitivement pris l’eau après l’heure de jeu, encaissant quatre essais lors des vingt dernières minutes, pour un score final lourd qui ne rend pas hommage à sa belle combativité pour cette Nazionale en construction autour de son nouveau capitaine, Michele Lamaro, 23 ans, et sa jeune charnière composée de Paolo Garbisi (21 ans) et Stephen Varney (20 ans).

Cette fin de match à sens unique permet aux All Blacks de sauver les apparences avant de mettre le cap sur l’Irlande où il leur faudra toutefois s’y mettre plus vite pour éviter une mauvaise surprise.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rugby

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir