Accueil Sports Football Football belge Division 1A

D1A: Malines surpris par Saint-Trond (0-1), partage entre Courtrai et le Beerschot (1-1)

Le KaVé, quatrième, pourrait être dépassé par Charleroi en cas de succès (ou de partage) des Zèbres à l’Union.

Temps de lecture: 2 min

Saint-Trond s’est imposé 0-1 sur le terrain de Malines pour la 14e journée de Jupiler Pro League samedi. Dans le même temps, Courtrai et le Beerschot n’ont pas réussi à se départager (1-1).

Le début de match était à mettre à l’actif des Malinois qui pensaient ouvrir le score via Kevin Mrabti mais le but de l’ailier malinois était annulé pour une position de hors-jeu de Rob Schoofs (21e). Bien en place, Saint-Trond ouvrait finalement le score sur coup franc à la suite d’un but contre son camp de Lucas Bijker (34e).

En seconde période, Malines poussait pour égaliser mais laissait des espaces dans leur dos et Saint-Trond n’en profitait pas à l’image des occasions manquées par Taichi Hara et Steve De Ridder. Réduits à dix après l’exclusion de Robert Bauer (87e), Saint-Trond résistait au pressing des Malinois, aussi en infériorité numérique après la sortie sur blessure de Ferdy Druijf, pour décrocher sa première victoire depuis le 25 septembre (1-2 au Standard).

Au classement, les Trudonnaires grimpe en 10e position avec 18 points tandis que Malines reste provisoirement 4e avec 23 points.

Après sa victoire contre Seraing, le Beerschot a longtemps cru enchaîner un deuxième succès de rang à Courtrai. Raphael Holzhauser a ouvert le score sur penalty après un coup de coude de Pape Gueye sur Lawrence Shankland (56e) mais Courtrai égalisait dans les derniers instants via Faïz Selemani

Avec ce point, le Beerschot occupe toujours la lanterne rouge avec 6 points. Courtrai se classe 9e avec 20 points.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Hanni, Cimirot, Letica...: les transferts douteux de Veljkovic détaillés

L’arrêt de la chambre des mises en accusation d’Anvers énumère une série de transferts qui auraient été rendus possibles par des faux contrats de gestion, conseil, scouting ou autres. En vue, notamment, « de fournir aux clubs de football concernés un avantage concurrentiel par rapport aux autres clubs. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir