Accueil Belgique Politique

Climat: Jan Jambon estime que la Flandre n’a «pas de leçon à recevoir» de la ministre Tinne Van der Straeten

Ministre de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen) a critiqué le « plan climat » approuvé jeudi par le gouvernement flamand à l’issue de longues tractations entre partenaires de coalition. Dimanche, le ministre-président flamand a vivement rejeté ces critiques.

Temps de lecture: 3 min

Le ministre-président flamand, Jan Jambon, a affirmé dimanche que la Flandre n’avait, en matière d’efforts contre le réchauffement climatique, « pas de leçon à recevoir » de la part d’une ministre (l’écologiste Tinne Van der Straeten) « qui projette la construction de nouvelles centrales électriques alimentées au gaz ».

Mme Van der Straeten (Groen) a critiqué le « plan climat » approuvé jeudi par le gouvernement flamand à l’issue de longues tractations entre partenaires de coalition. Les mesures adoptées prévoient une réduction des émissions de CO2 de 40 % d’ici 2030, par rapport à 2005. Jusqu’ici, le gouvernement flamand s’était fixé un objectif de réduction des émissions de CO2 de 35 %.

Interrogé lors du journal télévisé de la chaîne privée VTM, M. Jambon a assuré que la Flandre ne sous-estimait pas l’intérêt de la COP26, la conférence de l’ONU sur le climat qui se tient à Glasgow (Ecosse) du 31 octobre au 12 novembre.

Le gouvernement flamand s’était déjà accordé avant le congé d’automne sur 40 mesures concrètes mais des discussions se sont poursuivies sur quelques points, a ajouté M. Jambon. « Nous avons un plan très concret et nous sommes à temps pour Glasgow », a-t-il poursuivi.

Le ministre-président a aussi rejeté les critiques, formulées notamment par la ministre fédérale de l’Energie et par Greenpeace, sur le manque d’ambitions du plan flamand, avec une réduction de 40 % des gaz à effet de serre (GES) au lieu des 47 % – l’objectif assigné à la Belgique par la Commission européenne.

« Nous n’avons pas de leçon à recevoir de la part d’une ministre qui prévoit la construction de nouvelles centrales au gaz. Où est le plan fédéral ? Où sont les mesures concrètes ? », a lancé M. Jambon. « La ministre Van der Straeten doit se regarder elle-même », a-t-il dit, en notant que si le gouvernement fédéral prenait des mesures, le chiffre pour la Flandre augmenterait encore.

Le dirigeant flamand a souligné que des secteurs comme l’agriculture et l’industrie devraient fournir un effort supplémentaire de 10 % et que le plan climat ne touchait pas principalement la classe moyenne. Il a aussi insisté sur une mesure comme l’interdiction de vente de nouveaux véhicules à moteur à combustion à partir de 2029, qui interviendra uniquement si ces voitures seront moins chères que celles à combustion.

M. Jambon a enfin qualifié d’« embêtant » le fait que la ministre flamande de l’Environnement, Zuhal Demir (N-VA), ne puisse se rendre à Glasgow en raison de la contamination au coronavirus de son chef de cabinet, déjà atteint une première fois par le Covid-19.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, dimanche 7 novembre 2021, 22:41

    Non seulement il a raison, les écolos vont favoriser la production d'électricité avec du gaz qui vient de l'étranger, dont le prix fluctue suivant un despote russe. Quand on regarde la fluctuation du prix du gaz ces dernières semaines montre bien à quoi s'attendre dans les années à venir avec de telles décisions. Les écolos n'ont jamais apporté une solution aux problèmes mais des taxes ou autres choses semblables.

  • Posté par L. D., dimanche 7 novembre 2021, 20:43

    Jan Jambon a totalement raison, pourquoi privilégier des centrales à gaz polluante au nucléaire non polluant font on aura besoin à l'avenir. Ok pour l'éolien et le photovoltaïque, mais cela ne suffit pas et n'est pas contrôlable quand au flux de production, De plus, quid des terres rares ?

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 7 novembre 2021, 20:04

    Qui refuse de décider la prolongation du nucléaire avant la fin du mois ? Qui chante que le co2 des centrales au gaz ne sera pas comptabilisé ? Qui ne prend aucun engagement pour la construction d’éoliennes en Wallonie ? …. Tittine, Nullet, Henririri, …. Les petits nains verts …

  • Posté par Dib Rihon Renata, dimanche 7 novembre 2021, 18:37

    Dans ce cas il a entièrement raison. Grand temps qu’on parle de ces hypocrites verts qui trouvent qu’on n’en fait jamais assez mais construisent des centrales au gaz parce que ça ne rentre pas dans les statistiques belges. Comme si le CO2 des centrales était moins nocif que d’autres.

  • Posté par Constant Depiereux, dimanche 7 novembre 2021, 18:31

    La Flandre n'a pas de leçon à recevoir. Qu'elle commence par ne pas vouloir en donner aux autres...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs