Accueil Culture Musiques

Gregory Porter: «Je veux offrir aux gens ce qui peut les rendre meilleurs»

Un nouvel album, « Still Rising », et une tournée mondiale qui passe par Forest National le samedi 23 avril. Deux excellentes raisons d’aller voir Gregory Porter sur scène à Paris et de l’interviewer.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 8 min

Pantalon blanc, gilet, chemise blanche, veste violette, cœur en strass à la boutonnière, pochette rose. Et son éternelle casquette Kangol Summer Spitfire Hot noire à large sangle qui lui mange une partie du visage. Gregory Porter fait son entrée sur la large scène de la Seine musicale, la salle de l’île Seguin, érigée au milieu du fleuve, à Boulogne-Billancourt. Les quelque 4.000 spectateurs applaudissent à tout rompre. Immédiatement, le chanteur à la voix veloutée de baryton lance Revival et, déjà, la magie s’installe entre un chanteur charismatique et sympa, un band efficace (un piano, un orgue, un sax, une trompette, une basse électrique, un batteur et un chœur de trois personnes) et un public emporté par la soul de Porter, son attitude cool, sa musique groovy, ses paroles d’amour et de paix et sa voix formidable, qui apaise, émeut et enchante.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs