Accueil Société

Coronavirus: le masque à l’école, une opportunité pédagogique?

Comme à Bruxelles, le masque redevient obligatoire dans l’enseignement secondaire en Wallonie. Une mesure que les ados sont en mesure d’accepter, selon les professeurs Hansenne (ULiège) et Hayez (UCL).

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Comme c’était déjà le cas dans les classes bruxelloises avant les vacances de Toussaint, le port du masque redevient obligatoire, dès lundi, en Wallonie, pour les membres du personnel des écoles primaire et pour l’ensemble de la communauté scolaire – profs et élèves – dans le secondaire.

Si l’utilité du masque semble évidente pour protéger contre un virus respiratoire dans un lieu clos et peuplé, comme peut l’être une salle de cours, le fait de ne plus pouvoir évoluer « à visage découvert » ne comporte-il pas de risques en termes comportementaux, de rapport à l’autre ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, lundi 8 novembre 2021, 7:27

    @massacry olivier: Lu ce matin ( le 8 novembre) dans sud info ! Faut-il en conclure que la 4e vague est de la faute des non-vaccinés ? « Non, ce serait une erreur de simplifier ainsi », répond Yves Coppieters, épidémiologiste à l’ULB. >> « Vaccinés ou non, les gens continuent à se faire contaminer », explique Yves Coppieters.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 8 novembre 2021, 11:51

    Si vous lisiez l'article jusqu'au bout, Mme Lecocq, et pas seulement un morceau détaché du contexte?

  • Posté par massacry olivier, lundi 8 novembre 2021, 9:27

    Et pour ce qui des hospitalisations, vous en dites quoi? Parce que voyez vous nos efforts se concentrent essentiellement sur ce point.

  • Posté par Lecocq Annie, dimanche 7 novembre 2021, 20:31

    Comme je l'ai dit dans un article précédent sur l'avis de VDB," les pays asiatiques sont entrés en europe et de ce fait, on nous fait imiter ces gens." Pourquoi??? Lu dans le texte ci-dessus: « Fondamentalement, la connotation du masque est en train de changer : elle devient positive, comme dans certains pays asiatiques, où pas mal de personnes le portent. Pourtant, « Le masque empêche la perception des expressions émotionnelles faciales et on sait que les personnes qui décodent mal ces expressions ont des difficultés à avoir des relations de bonne qualité avec l’entourage », confirme Michel Hansenne. « Se cacher une partie du visage derrière un masque, comme on s’enfonce la tête dans la capuche du sweat-shirt, pour se sentir moins observé, peut par ailleurs apparaître comme quelque chose de protecteur chez des personnes anxieuses, mais ce n’est assurément pas d’une manière positive"

  • Posté par massacry olivier, dimanche 7 novembre 2021, 22:57

    Mdr, < les pays asiatiques sont entrés en Europe> et on nous dit rien, heureusement Lecocq veille, encore merci. Mais voila, c'est de saison, les masques tombent, Lecocq n'est pas qu'une anti cst, elle s'oppose aussi au vaccin, et maintenant au masque. Bref c'est l'allièe parfaite du petit virus.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs