Accueil Belgique

COP26: à Glasgow, tourbillon et grises mines

La COP26 a jusqu’ici enregistré une flopée d’annonces en faveur du climat. Tout ne sera sans doute pas concrétisé. Les militants restent insatisfaits. Du côté belge, l’ambiance se dégrade.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Comme le veut l’expression, la COP26 de Glasgow entre dans sa « dernière ligne droite ». Après le tourbillon d’annonces de la semaine dernière, on va découvrir les pas beaucoup plus mesurés des négociateurs sur les dernières questions techniques destinées à finaliser le cadre de l’accord de Paris. Pas bénin : il s’agit de garantir la transparence des engagements et de fermer les portes à certains pays qui chercheraient à en faire le moins possible.

Jusqu’ici, on a engrangé un engagement de réduire les émissions mondiales de méthane, un accord visant à stopper la déforestation en 2030, des promesses de sortir du charbon, un deal pour mettre fin au subventionnement des énergies fossiles, des annonces de financement, un plan indien pour arriver à la neutralité carbone en 2070, notamment en réduisant plus fortement les émissions en 2030…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bodart Anne, lundi 8 novembre 2021, 11:19

    que ça foire ,tant mieux, ça évitera que l’Europe ne devienne une république écologiste avec sa charia idéologique..

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs