Accueil Belgique Politique

Peter Mertens: «Le PTB va continuer de jouer les locomotives à gauche»

Le président du parti marxiste passera le relais le 5 décembre. Les candidats à sa succession doivent se déclarer avant le 23 novembre. Sous ses deux mandats, le PTB a connu une forte croissance électorale et s’est imposé dans le paysage politique belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Une page se tourne. Dans un communiqué, Peter Mertens a annoncé qu’il quitterait la présidence du PTB le mois prochain. Il dirigeait le parti marxiste depuis 2008. Les délégués qui participeront au congrès quinquennal du parti le 5 décembre prochain éliront la personne qui lui succédera. Les personnes candidates doivent se déclarer avant le 23 novembre. Elles doivent appartenir au Conseil national du parti, composé d’une cinquantaine de membres. A la veille de ses 52 ans, l’Anversois remettra donc à la nouvelle génération un parti dont le statut a fortement évolué sous sa présidence.

Qu’est-ce qui motive votre décision de quitter la présidence ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 8 novembre 2021, 16:58

    Le PTB est un parti communiste. Et le communisme est une idéologie totalitaire incompatible avec les libertés individuelles et les principes démocratiques. Tout socialiste qui se respecte doit clairement marquer cette différence exactement comme les conservateurs doivent le faire avec les partis néonazis et fascistes.

  • Posté par collin liliane, lundi 8 novembre 2021, 14:36

    "L’histoire du mouvement ouvrier consiste à tomber et à se redresser sans cesse." Et celle du communisme à semer la dictature et la misère partout où il a sévi.

  • Posté par jourdain Claude, lundi 8 novembre 2021, 14:12

    Il parle de "socialisme", puis de "marxisme", de "communisme". Ils se réfèrent aussi à une "gauche authentique"....Quant à la participation au pouvoir, le porte-parole du PTBPVDA est clair : "nous ne ferons aucune concession quant à la ligne du parti". Pas un mot sur leur approche islamo-gauchiste en contradiction avec "l'opium du peuple". Parti populiste et électoraliste (?) qui reste marginal en Flandre.

  • Posté par Dagnelie Raphaël, lundi 8 novembre 2021, 13:54

    Un parti populiste nostalgique du régime de Staline et de Mao

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs