Accueil Société

Frank Vandenbroucke veut retirer aux professionnels des soins non vaccinés leur agrément

La liste des personnes concernées est longue : médecins, infirmiers, ambulanciers, secouristes, pharmaciens…

Temps de lecture: 2 min

Le 1er avril, les professionnels du secteur des soins qui ne se sont pas fait vacciner risquent de perdre leur agrément pour exercer leur activité. Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a déposé au gouvernement un projet de loi qui va dans ce sens, a-t-il expliqué lundi en commission de la Chambre.

Depuis plusieurs mois, des discussions ont lieu sur l’obligation vaccinale des soignants. Le comité de concertation en a acté le principe. Le projet de loi devrait être voté avant la fin de l’année ou tout au début de l’année prochaine. Il mènerait à la perte d’agrément des professionnels des soins qui refusent la vaccination. La liste des personnes concernées est longue : médecins, infirmiers, ambulanciers, secouristes, pharmaciens, etc.

« Un signal fort »

Une telle loi constituerait, selon le ministre, un « signal fort » que « l’on n’a plus beaucoup de temps pour se faire vacciner si l’on veut encore exercer une profession de soins ». M. Vandenbroucke se défend toutefois de stigmatiser un secteur en particulier. « Une grande partie de ces personnes est déjà vaccinée. Mais c’est important que tout le monde le fasse, pour se protéger soi-même et protéger les patients ».

Les Régions devront quant à elles régler le cas du personnel non soignant travaillant dans les institutions de soins : logistique, administratif et autres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par curto calogero, jeudi 11 novembre 2021, 21:35

    Regarder l'interview de Frank Vandenbroucke, sur la RTBF, se Jeudi, Il dit nous devons avoir la culture de la Ventilation. ont ne peut que applaudir, les paroles, mais dans les faits les Politiques n'ont mener aucune actions pour installer la ventilation dans les école et les lieux public. Quelles hypocrisie .

  • Posté par curto calogero, mercredi 10 novembre 2021, 14:21

    Ont devraient voter une loi, que une personne qui est pas élu, par les citoyens , ne puissent pas occupée un poste ministérielle .

  • Posté par Alvaro Alessandro, mardi 9 novembre 2021, 12:46

    Je me suis fais vacciné, c'est mon choix. Je regrette ce covid safe ticket. Nous nous payons les conséquences des politiques passées sur les réductions des Soins de santé. Car SI et seulement SI (avec des SI on serait dans un monde bien heureux). Toute ces conneries que vous pondez depuis le début de cette crise, fermeture de resto, bar, télétravail (c'est beau tu parles, travailler pour son boulot chez soi de quoi devenir fou) et les autres mesures au point de vue sociale qui a fait bien plus de dégâts que le virus en lui même. Un des points qu'il ne fallait pas toucher c'est cela les soins de santé. Hier j'ai du aller aux urgence avec ma fille et en attendant tout les examens je voyais le personnel soignant, courir de chambre en chambre, une infirmière qui nous avait reçus avec le sourire qui s'est faite ensuite insultée par un connard parce qu'il a du attendre à la salle d'attente plus d'une heure et j'en passe. Et vous, vous voulez retirer le peux de personnel soignant pas vacciné certes (c'est leur choix) mais déjà qu'ils ne s'en sortent pas facilement sans l'histoire covid, vous voulez les sanctionner. Je reviens à ces fameuses coupe budgétaires, pourquoi au début de cette crise, au lieu de se dire ben on a que 3 lits pour les sujets covid, donc on est full faut voir ailleurs, ne pas avoir réouvert des centres hospitaliers fermés (je sais c'est utopique). Pourquoi toujours ce numerus clausus pour des jeunes médecins (là aussi pour avoir même un généraliste ça devient la perle rare). Les infirmières et les aides soignantes Vu la courbe travail salaire (ce n'est pas la même choses que vous Mr/ Mme les politiciens), jamais de la vie je ne ferais la formation pour devenir infirmier. Faut vraiment aimer son métier pour subir tout le coté orbital (insultes, procédures etc...) pour soigner qlq. Bref avant de lancer des idées débiles pensez à trouver des moyens pour avoir une meilleures sécurité sociale, trouver des meilleures idées pour le personnel soignant et voir où il faut faire des économies.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 9 novembre 2021, 9:37

    Ce petit benêt de M. Pe(e)ters nous ressort son histoire caviardée.

  • Posté par Peeters PCR, mardi 9 novembre 2021, 9:08

    Le coureur professionnel de VTT, Kyle Warner 29 ans, a révélé comment le vaccin COVID a détruit sa carrière après avoir pris une deuxième dose du vaccin Pfizer. Environ deux semaines après l'injection, Warner a connu des fréquences cardiaques extrêmement élevées; un médecin des urgences a refusé de croire qu'il s'agissait d'une réaction indésirable au vaccin et l'a plutôt imputé à un «épisode psychotique». Puis Warner a été référé à un cardiologue qui lui a diagnostiqué une péricardite, une inflammation de la paroi externe du cœur. Depuis quatre mois maintenant, Warner est si malade qu'il n'a pas pu travailler ou faire du vélo - même l'effort mental peut le faire rechuter physiquement. Son message est simple : "là où il y a un RISQUE, il doit y avoir un CHOIX." https://nationaldailyng.com/professional-biker-reveals-how-covid-vaccine-destroyed-his-career/

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko