Accueil

Aussi une questiond’image de marque

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Plan de relance, crise sanitaire et inondations : difficile de reprocher au gouvernement wallon d’avoir fait preuve de volontarisme financier pour répondre à deux crises inédites et successives ou pour tenter (encore une fois) de redresser la Région en proie à des difficultés sociales et économiques structurelles et confrontée aux défis du réchauffement climatique.

Mais il faut éviter que la machine des déficits et de l’endettement soit définitivement hors de contrôle. « Nous étions en attente d’une trajectoire pour rendre la dette soutenable sans casser les besoins en investissements », rappelle Jean-Luc Crucke. C’est chose faite : des économies cumulatives seront réalisées dès 2022 pour tenter de retrouver des marges de manoeuvre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs