Accueil Économie Entreprises

Les nanotechnologies pour produire plus vite des vaccins

GSK et le centre de recherche Imec signent un partenariat stratégique en vue de réinventer la manière dont on produit et découvre les vaccins.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Deux fleurons de l’économie belge – issus de secteurs pourtant bien différents – ont décidé d’unir leurs forces pour maintenir et renforcer la position de leadership de la Belgique en matière de biopharmacie. D’un côté, le géant pharmaceutique GSK Vaccines, basé en Belgique et qui exploite chez nous la plus grosse unité de production de vaccins au monde, à Wavre. De l’autre, Imec, un centre de recherche de classe mondiale basé à Louvain qui emploie 5.000 personnes et qui figure parmi les leaders dans la recherche sur les semi-conducteurs et les nanotechnologies. Les deux institutions ont renouvelé ce lundi un accord de collaboration qui courait déjà depuis un an, sous les yeux du secrétaire d’Etat pour la relance, Thomas Dermine. Puces électroniques et vaccins ? Le mariage peut sembler étonnant à première vue et pourtant, c’est via la création de ponts entre ces deux technologies que les partenaires comptent apporter de nouvelles solutions innovantes permettant d’accélérer le développement et la production de nouveaux vaccins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Vigneron Anne, mardi 9 novembre 2021, 14:53

    Un petit peu de nano ici, un petit peu d'ogm là et le tour est joué. Bing, bing in the pocket pour Pfize, Moderna, GSK enfin Big Pharma qui manipule tous les petits playmobils qui nous gouvernent

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 9 novembre 2021, 17:40

    @Vigneron Anne : la CONNERIE de vos commentaires n'a pas la place dans ce forum. Gardez ce genre de réflexions pour les imbéciles svp.

  • Posté par massacry olivier, mardi 9 novembre 2021, 16:50

    C'est prouvé le jus de coco atteint les neurones de certain.es. https://healthimpactnews.com/2020/coconut-oils-history-in-destroying-viruses-including-coronaviruses/, lien de votre double le croisé de mauvaise foi. Au fait saviez vous que le chiffres d'affaires d'ABinBev avoisine celui de Pfizer, que ceux-ci sont loin, très loin derrière d'autres groupes comme par exemle la grande distribution, les constructeurs de voitures, les équipementiers de telécoms,les Gafa, ect ...Rebuvez un jus de coco, cela vous empêchera de trop réfléchir.

  • Posté par curto calogero, mardi 9 novembre 2021, 13:26

    La sciense fiction, devient une réalité, je pensai jamais pouvoir vivre de telle changement.

  • Posté par Wathelet Michel, mardi 9 novembre 2021, 12:06

    et se mettre au travail pour l'utilisation des nano dans le cas de l'éradication des différentes formes du cancer - les sections de bioingénieurs semblent se bien porter actuellement.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs