Accueil Société

Quatrième vague du coronavirus: Steven Van Gucht fait le point

Les chiffres de ce mardi de l’Institut de santé publique Sciensano montrent une légère baisse dans la hausse du nombre de contaminations par rapport à la période précédente. Le virologue Steven Van Gucht pointe un signe d’amélioration mais se veut toutefois prudent.

Temps de lecture: 1 min

Actuellement, plus de 2.000 personnes sont hospitalisées. Plus de 400 d’entre elles sont aux soins intensifs. Malgré cela, l’augmentation des contaminations ralentit. Pour Steven Van Gucht, « à première vue, les choses vont dans le bon sens », constate-t-il dans les lignes de Het Laatste Nieuws. « Mais je n’ose pas encore tirer cette conclusion. Il y a un effet de vacances et la plupart des infections sont chez les enfants. »

Entre le 30 octobre et le 5 novembre, une moyenne de 7.867 personnes ont été contaminées chaque jour par le covid, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano publiés ce mardi. Il s’agit d’une hausse de 4 % par rapport à la semaine précédente. « Mais dans les groupes plus âgés, il y a toujours une augmentation des infections », explique le virologue. D’après lui, il faut attendre encore une à deux semaines pour voir une vraie évolution dans la courbe. Par ailleurs, il considère qu’il est possible que la hausse s’arrête mais que les chiffres atteignent un plateau sans redescendre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Hanon Jean, mardi 9 novembre 2021, 11:45

    Il a grossi Steven je trouve

  • Posté par El Cabron Nicolas, mardi 9 novembre 2021, 10:59

    La panique monte fort en ce moment dans la population des hypocondriaques. Il est temps que le gouvernement leur donne rapidement le droit à la piqure de rappel, histoire de faire baisser leur stress extrêmement négatif pour leur système immunitaire.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 10 novembre 2021, 13:32

    Hypercondriaque <Nicolas El Debilos> ?

  • Posté par massacry olivier, mardi 9 novembre 2021, 18:02

    Il semble au contraire que le stress soit le fait des animateurs de mauvaises foi, tant leur post-dejection se fait plus fréquent, mais étonnement à leur sujet vous restez toujours discret, accointance?

  • Posté par Roth Frédéric, mardi 9 novembre 2021, 12:29

    Ce qui est extrêmement négatif pour le système immunitaire de plus de 425.000 personnes immunodéprimées de tout âge en Belgique, c’est le ramassis de conneries pleines de mépris que vous crachez à longueur de journée à la figure du personnel médical et des autres patients, ça c’est sûr.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko