Accueil Le direct Le direct économie

Les syndicats du métal menacent de faire grève

Les syndicats de la métallurgie menacent de se mettre en grève car, selon eux, les employeurs ne respectent pas suffisamment les 19.000 travailleurs du secteur. Les négociations sectorielles sont au plus bas et le projet d'accord pour 2021-2022 est en péril. "La grève semble presque inévitable", ont annoncé mardi par communiqué commun la CSC-ACV Metea, la FGTB-ABVV, la MWB-FGTB et la CGSLB-ACLVB.
Temps de lecture: 2 min

Les syndicats soulignent que les travailleurs ont fait le maximum pendant la pandémie de coronavirus et ont même vu la charge de travail augmenter. "A l'heure actuelle, la pression de travail ne cesse d'augmenter en raison de la relance exponentielle du secteur mais aussi des secteurs dont ils assurent l'approvisionnement, la maintenance et la logistique", ajoutent-ils.

"L'enveloppe qui est actuellement sur la table pour soutenir les efforts des employés (...) est un véritable casse-tête. En outre, l'attitude rigide des employeurs nuit à l'attractivité du secteur. Tous les emplois font en effet partie des professions en goulot d'étranglement et ce dans un marché du travail en surchauffe où l'afflux de profils techniques est faible", selon les syndicats.

Il y a également encore trop d'incertitudes quant à la qualité et à l'aptitude au travail, "si essentielles pour les travailleurs qui sont déjà poussés aux limites de l'acceptable (...) Un accord sectoriel crucial et solide semble donc impossible, ce qui est inacceptable pour les syndicats. C'est un manque de respect pour l'ensemble du secteur, qui, il faut le souligner, a besoin d'urgence de meilleures conditions de travail pour retrouver sa splendeur."

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs