Accueil Le direct Le direct économie

Barco veut renforcer sa présence en Chine

La direction de Barco veut renforcer la présence de l'entreprise technologique ouest-flamande en Chine. C'est ce qu'ont annoncé mardi les deux nouveaux CEO,  An Steegen et Charles Beauduin, lors d'une présentation de la stratégie du spécialiste de l'image.
Temps de lecture: 1 min

Selon An Steegen, la crise du coronavirus a mis en évidence un certain nombre de faiblesses chez Barco. "Nous voulons transformer cela en opportunités", a-t-elle expliqué. C'est pourquoi la société a déjà annoncé une nouvelle structure organisationnelle simplifiée le mois dernier.

Les nouveaux patrons veulent également s'attaquer aux investissements dans la recherche et le développement. Désormais, la priorité sera donnée aux projets d'innovation qui débouchent sur des produits avec lesquels Barco pense pouvoir jouer un rôle de premier plan.

Une autre faiblesse majeure, selon Charles Beauduin, est la présence insuffisamment forte en Chine. "Pour les produits industriels, la Chine représente la moitié du marché mondial", a-t-il situé. "Les gens voient souvent la Chine comme une menace mais c'est un marché en plein essor, avec une forte croissance et de nombreuses opportunités. Ils doivent encore y construire des infrastructures que nous avons déjà."

Pour renforcer sa présence en Chine, Barco veut produire localement afin de concurrencer les acteurs locaux. "Nous avons déjà acheté des terrains pour nous développer davantage en Chine. Je ne pense pas que nous allons délocaliser des usines. L'accent est mis sur la croissance", a assuré Charles Beauduin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs