Accueil Sports Football Football belge

Loïs Openda: «J’ai pensé à une sélection avec les Diables rouges»

Si Loïs Openda attend patiemment que son heure vienne avec les Diables rouges, le tonique attaquant de Vitesse Arnhem s’éclate sous la vareuse des Diablotins. Le Liégeois – déjà auteur de cinq buts en qualifications – veut continuer à mener son équipe vers l’Euro.

Temps de lecture: 3 min

Loïs Openda, le Romelu Lukaku des Diablotins. Le trait est volontairement forcé, mais il traduit finalement à merveille la dimension prise par l’attaquant liégeois dans le groupe de Jacky Mathijssen. Si la star de Chelsea n’a plus rien à prouver dans la catégorie supérieure – en particulier sous les ordres de son mentor Roberto Martinez (51 buts en 50 matches) –, le petit format s’est imposé comme une valeur essentielle en U21 (11 buts en 12 rencontres). Avec pugnacité, force et une fameuse dose de talent dans les pieds. Prêté par le Club Bruges à Vitesse Arnhem pour une deuxième saison consécutive, le jeune homme de 21 ans porte – presque à lui tout seul – les ambitions d’une génération que l’on dit moins douée mais plus travailleuse que la précédente.

Ses récentes prestations auraient même pu lui valoir une promotion dans la hiérarchie nationale. Cité par beaucoup pour remplacer Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, Loïs Openda voit encore les portes des Diables rouges demeurées closes. Du moins, pour le moment. « Bien sûr, j’ai pensé à une petite sélection compte tenu de la situation, mais je ne peux pas dire que j’étais déçu. Il reste Christian Benteke et Divock Origi chez les A et le coach a encore besoin de moi pour aider les Diablotins dans les qualifications pour l’Euro », explique le principal intéressé, qui pourrait, après Charles De Ketelaere et Arthur Theate, être le prochain à effectuer le grand saut. « Ce n’est pas parce qu’ils ont été sélectionnés que je vais l’être forcément. Mais je sais que les cartes sont entre mes mains si je continue à prester en club et avec les Diablotins. »

Tout compte fait, cette première sélection avec les A est reportée à une date ultérieure, ce qui fait les affaires des U21. Si les joueurs de Jacky Mathijssen ont signé un début de campagne parfait en vue de l’Euro 2023, ils le doivent en grande partie à Loïs Openda, auteur de cinq réalisations en quatre rencontres. « Je suis très content d’être avec les U21. Il y a énormément de talent dans ce groupe. Si on pouvait se qualifier pour l’Euro, ce serait très bien pour l’équipe mais aussi pour le pays, parce que c’est rare que la Belgique se qualifie à l’Euro Espoirs », pointe le joueur, qui profite de sa forme éclatante pour alimenter son compteur personnel.

Et il espère remettre ça lors des prochains rendez-vous contre la Turquie (vendredi) et en Écosse (mardi). « C’est ce que je compte faire », sourit-il, sans se préoccuper outre mesure des attentes qui reposent sur ses frêles épaules. « Il y a bien une petite pression, mais je l’appréhende plutôt pas mal. C’est une pression sans me mettre de pression (sic). Quand je suis en U21, j’ai une énorme confiance grâce à mes équipiers et à l’entraîneur. Cette pression ne me fait pas faire de mauvais matches, au contraire elle me pousse à livrer de belles prestations. »

Conscient de ses qualités individuelles – tant au niveau des courses, de ses appels de balle et de son réalisme en zone de finition –, le joueur formé au Standard affiche un optimisme à toute épreuve. Malgré l’intérêt porté par le Maroc à son égard, ses priorités restent noires-jaunes-rouges. « Le Maroc m’a déjà contacté plusieurs fois depuis l’année passée. Ma maman est Marocaine, mon papa est Portugais, mais je me sens Belge. Je suis né ici, j’ai toujours joué pour la Belgique, qui reste mon premier choix », affirme-t-il, pour couper court à toutes les rumeurs liées à son choix de nationalité sportive.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir