Accueil Culture

Filmographie très, très sélective

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’homme des hautes plaines (1973)

Premier western de Clint Eastwood en tant que réalisateur. Cavalier inconnu venant de nulle part, vêtu d’une redingote noire et d’un chapeau plat, il y incarne un homme sans nom comme dans la trilogie de Sergio Leone. Que serait-il passé si le shérif du Train sifflera trois fois avait été tué ? Clint répond de manière âpre et violente. Et donne la vision très négative et désespérante de la nature humaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs