Accueil Acteurs du changement

Christophe Koninckx, la pub au service du développement durable

Le patron de l’agence Springtime a fait le pari de lier la communication au développement durable. Avec notamment une campagne pour la COP26. Loin des sentiers battus. « Cette logique qui est encore celle du modèle dominant m’a vraiment soûlé. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 6 min

Comme une vague sans fin, la pub s’infiltre sans relâche dans notre quotidien, inondant la planète de ses produits, parfois nécessaires, souvent superflus. Un univers où la quête du profit rime rarement avec les préoccupations environnementales.

Utopiste ou visionnaire, lorsqu’il décide d’axer sa carrière de communicant au service du développement durable, Christophe Koninckx se sent en tout cas bien seul au monde. Mais convaincu du bien-fondé de sa démarche. Une histoire de racines : « Je suis issu du milieu rural, dans la région de Spa où j’ai passé mon enfance. Cela explique sans doute ma grande sensibilité au milieu naturel et ma préoccupation de prendre soin de notre nature, au sens le plus large. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Acteurs du changement

COP26: les acteurs du changement

Chaque jour, en Belgique, des femmes et des hommes contribuent, par leurs réflexions et actions, à la transition écologique. « Le Soir » est allé à la rencontre de quelques-uns/es.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs