Accueil Monde Union européenne

Pologne: y a-t-il refoulement illégal de migrants vers la Biélorussie?

Les images de la frontière entre la Pologne et la Biélorussie montrent les forces de l’ordre polonaises prêtes à en découdre si un migrant traverse le fil barbelé. Refoulements et expulsions collectives sont interdits dans l’UE.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La Commission européenne n’a pas voulu dire mardi midi si elle considérait que l’attitude de la Pologne vis-à-vis des migrants poussés vers son territoire par la Biélorussie (littéralement, d’ailleurs, selon les images) constituait un refoulement illégal. « Etre la gardienne des traités ne signifie pas que la Commission est en mesure de prendre une position juridique sur chaque événement qui se passe dans l’UE et de donner une évaluation claire sur si oui ou non, il est compatible avec le droit européen », a déclaré un porte-parole de l’institution européenne. Elle a toutefois rappelé que les Etats membres avaient une « panoplie d’obligations » en ce qui concernait la gestion des frontières.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 12 novembre 2021, 13:40

    Ces migrants sont arrivés à Minsk en vols charter apparemment payés par la Biélorussie, ont pu faire leurs emplettes en ville puis ont pris des taxis jusqu'à la frontière polonaise. Ce sont à près de 80 % de jeunes hommes, mais avec quelques femmes et enfants pour les photos devant les barbelés. Les refouler serait inhumain, en effet. Prenons-les. Ensuite, VDL et ses mignons de la Commission européenne feraient mieux de négocier avec la Biélorussie, comme cela fut le cas avec la Turquie. De toutes façons, les sanctions contre la Biélorussie (et la Russie) sont aberrantes, ou alors il faudrait sanctionner tous les états non parfaitement démocratiques de par le monde, il n'en manque pas: Chine, Arabie Saoudite, Myanmar, Cuba... etc

  • Posté par Frissen Jean-Marie, vendredi 12 novembre 2021, 15:01

    La seule arme de l'UE est l'arme commerciale. La pire pour les ennemis car elle touche au portefeuille des dirigeants qui se goinfrent et plaquent leur fric dans des paradis fiscaux, même lorsque nous avons eu des espoirs vers une transition démocratique (come en Ukraine avec un petit bonhomme qui a planté 41 millions de $ et qui attaque les journalistes de son pays qui révèlent que son nom apparaît dans les Panama Papers). En fait, ces ordures qui nous gouvernent n'ont à la bouche que le terme de "diplomatie" pour éviter de devoir attaquer ceux qu'ils retrouvent sur les pistes de Gstaad ou les yachts qui mouillent aux Caraïbes. La méthode c'est de fauire crever un Loukachenko malgré les dommages collatéraux et on fait pareil avec les clochards russes et leur PIB/hab de sous-développés. Plus un enfant du régime dans nos écoles et universités. Plus un avion de l'Aeroflot ou de la compagnie biélorusse dans notre espace aérien. Plus de visas pour les touristes russes. Plus un centime d'échanges commerciaux et on averti que tout pays hors UE sur lesquels nous avons des moyens de pression (Turquie notamment) qui continuera à faire du commerce avec ces truands verra sa ligne de crédits coupée et le commerce à l'arrêt. Le gaz russe ? On s'en passera. On a vécu une pandémie avec une économie à l'arrêt. Nous avons une banque centrale qui peut continuer à jouer à l'hélicoptère. Les Etats aideront les nombreux nouveaux chômeurs mais ceux en face finiront par crever. C'est la seule solution. le reste, c'est blabla de "copains" de ski.

  • Posté par D Marc, mercredi 10 novembre 2021, 14:24

    La Pologne devrait accepter les migrants et les mettre dans un train vers le Charlemagne et/ou le Berlaymont. A Charles Michel et Ursula von der leyen de les loger chez eux.

  • Posté par meyer jean, mardi 9 novembre 2021, 21:03

    A esperer. que la EU/UE change ses regles au plus vite et autorise, voir applique le refoulements et expulsions collectives .

  • Posté par Frissen Jean-Marie, mercredi 10 novembre 2021, 10:41

    De qui ? Des migrants ou des réfugiés ? Ou les deux ?

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs