Accueil Société

Le «cycliste des Fagnes» poursuit celui qui a diffusé la vidéo

La vidéo de ce sexagénaire bousculant une enfant alors qu’il circulait dans la neige avait fait un énorme « bad-buzz ». Estimant avoir été lésé, le « cycliste des Fagnes » poursuit au civil le père de la petite fille, qui avait diffusé les images sur Facebook en appelant à leur partage massif.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le 25 décembre dernier après-midi, un père de famille était occupé à filmer son épouse et sa petite fille à l’occasion d’une balade dans la neige lorsqu’un cycliste avait surgi. En passant à côté de l’enfant, le cycliste, père et grand-père né en 1959, avait donné à l’enfant un coup de genou qui l’avait fait tomber. L’incident avait donc été filmé et en rentrant, le père de famille, furieux, avait diffusé les images sur les réseaux sociaux en invitant les internautes à la partager. Rapidement, l’information avait été visionnée des dizaines de milliers de fois sur « Facebook », où on appelait partout à identifier le cycliste, devenu en l’espace de quelques heures « l’ennemi public numéro 1. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Stassart Guy, mercredi 10 novembre 2021, 15:35

    Voilà le résultat d'une justice qui devient de plus en plus américaine. Les seuls bénéficiaires sont les avocats qui avec de pareil dossier s'en mette plein les poches. Le show de ces corbeaux est de plus en plus malsain et cela ne grandit pas la justice. La justice des classe dans toute sa splendeur. Ceux qui ont de l'argent prendront des gros cabinets d'avocat tandis le pauvre soit n'aura pas d'avocat soit aura un avocat pro-déo qui n'a aucune expérience

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 10 novembre 2021, 6:36

    J'adore l'exemple choisi par Me Berenboom ...

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 10 novembre 2021, 0:05

    Zéro excuse pour ce cycliste, pour moi il a commis une erreur manifeste et aurait du ralentir et s'arrêter.

  • Posté par Harmignies Philippe, mercredi 10 novembre 2021, 9:09

    Zéro pour vous, à ce stade ci de cet malheureux incident, la protection de la vie privée prime

  • Posté par D Marc, mardi 9 novembre 2021, 21:37

    Il se plaint d'avoir été harcelé après la diffusion de la vidéo mais fait tout pour que le harcèlement continue. Un cycliste mal conseillé par un avocat cupide.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs