Accueil Sports Autres sports Judo

Toma Nikiforov: «Je dois cesser d’être un gamin dans ma tête»

Toma Nikiforov retrouve le chemin de la compétition, ce jeudi, à Herstal. Après sa désillusion de Tokyo, le Schaerbeekois a pris le temps de la réflexion. Et pense déjà aux JO de Paris.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il revient ! Un peu plus de trois mois après sa douloureuse expérience olympique de Tokyo, où il s’était fait sortir en 17 secondes au deuxième tour par le Portugais Fonseca, champion du monde en titre des moins de 100 kg, Toma Nikiforov va retrouver un tapis de compétition. Ce jeudi 11  novembre, dans le cadre de l’Open de Belgique, à Herstal, il s’alignera en plus de 100 kg –  pour éviter un régime superfétatoire  – en espérant retrouver « du stress et de l’adrénaline ». Ce sera surtout une bonne répétition générale avant sa « vraie » rentrée, le dernier week-end de novembre, au Grand Chelem d’Abou Dhabi.

Le Bruxellois, qui avait annoncé qu’il ne lésinerait pas sur la durée de son break post-JO parce qu’il avait besoin de se retrouver et de retrouver les siens après une période de préparation infernale qui l’avait épuisé, a tenu parole. Pendant deux mois, en Bulgarie, il a pris le temps de se reconstruire en évitant toutefois de se laisser aller.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs