Accueil Société

Coronavirus: 750 euros d’amende en cas d’utilisation d’un faux pass sanitaire

Le Collège des procureurs généraux a émis de nouvelles directives nationales principalement autour du Covid Safe Ticket (CST). Le port du masque est aussi concerné.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver au niveau des sanctions encourues par ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires. Mardi, le Collège des procureurs généraux a émis de nouvelles directives nationales principalement autour du Covid Safe Ticket (CST), le pass sanitaire à la belge. On savait que les organisateurs d’événements, responsables de restos ou cafés qui ne le contrôlaient pas risquaient jusqu’à 2.500 euros d’amende.

Nouveauté : une transaction immédiate de 750 euros pourra leur être imposée. Même tarif pour les personnes soupçonnées d’avoir utilisé un faux CST ou qui n’ont pas rempli leur document en cas de voyage à l’étranger, le fameux PLF.

Il est enfin prévu de renforcer les contrôles du port du masque, particulièrement dans les transports un commun. Celui qui est pris en flagrant délit de nez à l’air se verra imposer une amende de 250 euros à payer tout de suite.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 9 novembre 2021, 22:23

    C'est un minimum. La facture totale des soins, sans aucun remboursement, pour ceux qui atterrissent à l'hôpital, ça ne serait pas mal non plus. Il est devenu scandaleux de restreindre les libertés de ceux qui prennent soin d'eux et des autres parce que 10% de décérébrés ont décidé qu'ils ne le feront jamais.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 10 novembre 2021, 14:00

    Mr Thiolon, le contenu de l'article est beaucoup plus éclairant que le titre: les vaccins fonctionnent, ils diminuent tant les contaminations que les hospitalisations !

  • Posté par Thiolon Alain, mardi 9 novembre 2021, 23:18

    https://www.lalibre.be/belgique/societe/2021/11/05/coronavirus-les-personnes-non-vaccinees-sont-surrepresentees-aux-soins-intensifs-NO4SZN4TFNGY5GSEONHZLSBHCA/?fbclid=IwAR0rXctHmHQNjEexBpkXstKh-mH5Sljq3sPREpZciIs7r0565Eq4FDVXbMc

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko