Accueil Sports Football Football belge Division 1B

D1B: Deinze et son président mis à l’amende pour avoir insulté et menacé l’arbitre

Les incidents s’étaient produits lors de la rencontre contre Waasland-Beveren.

Temps de lecture: 2 min

Denijs Van De Weghe, le président de Deinze, a écopé d’une amende de 2.500 euros par le Comité disciplinaire de l’Union belge de football pour avoir insulté et menacé un arbitre. Le club flandrien a également écopé de 1.500 euros.

Après le coup de sifflet final du match contre Waasland-Beveren (0-0), Van De Weghe s’est estimé volé après un but annulé en fin de match et s’est rendu en zone neutre avec sa fille pour dire sa façon de penser à l’arbitre de la rencontre Brent Staessens.

Le match delegate a vu Van De Weghe se précipiter vers l’arbitre, mais l’a arrêté sur la ligne de touche. Le président a alors crié qu’il allait « mettre un poing dans le visage » de l’arbitre parce que Deinze était « volé ». Avec sa fille, le match delegate a tenté de le calmer. Mais lorsque le trio arbitral s’est approché du tunnel, Van De Weghe n’a pu se retenir. Le délégué de Deinze a ensuite empêché le président flandrien de poursuivre les arbitres dans le vestiaire.

Le parquet fédéral avait exigé une amende de 2.500 mais Deinze espérait un peu de clémence et expliquait que la réaction de Van De Weghe était due à de la frustration. Un argument insuffisant pour le Comité disciplinaire qui a jugé que Van De Weghe a une fonction d’exemple en tant que président.

Deinze est également sanctionné car le club n’a pas réussi à maintenir son président hors de la zone neutre. Van De Weghe devait avoir une accréditation mais n’en possédait pas. Deinze doit donc payer une amende de 1.500 euros.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1B

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir