Accueil Société

Un mois après l’affaire «Junior», un nouvel étudiant africain inscrit à l’UCLouvain détenu en centre fermé

Après avoir obtenu gain de cause devant le Conseil du Contentieux des Étrangers, celui-ci reste écroué à l’issue d’un nouvel avis d’expulsion émis en vitesse par l’Office des Etrangers. Le reproche qui lui est adressé : avoir attendu 17 jours entre la réception de son visa et la date de son départ.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Il y a un mois, l’actualité était bousculée par l’histoire de Junior Masudi Wasso, étudiant congolais placé durant plusieurs jours en centre fermé avant d’être accepté sur le sol belge. Arrivé en Belgique pour étudier le management, il avait fait l’objet d’un interrogatoire au cours duquel un policier zélé l’avait interrogé sur ses capacités académiques, avant que l’Office des Etrangers (OE) ne décide de l’expulser. Les instances diplomatiques de la RDC s’en étaient mêlées et l’OE avait finalement fait volte-face, sans expliquer très clairement le pourquoi de cette décision.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, mercredi 10 novembre 2021, 17:33

    Il pourra avoir un logement via des Ivoiriens....Marchands de sommeil ? Par ailleurs, il a déjà 2 diplômes qui devraient lui permettre de travailler en Côte d'Ivoire, s'ils étaient d'une utilité quelconque. Pourquoi ne pas faire des études de docteur, de physicien et/ou mathématicien, chimiste, pour Enseigner dans son pays ? Pourquoi pas ingénieur agronome, électro-mecanicien ?

  • Posté par lambert viviane, mercredi 10 novembre 2021, 17:33

    Il pourra avoir un logement via des Ivoiriens....Marchands de sommeil ? Par ailleurs, il a déjà 2 diplômes qui devraient lui permettre de travailler en Côte d'Ivoire, s'ils étaient d'une utilité quelconque. Pourquoi ne pas faire des études de docteur, de physicien et/ou mathématicien, chimiste, pour Enseigner dans son pays ? Pourquoi pas ingénieur agronome, électro-mecanicien ?

  • Posté par Restons Optimistes , mercredi 10 novembre 2021, 17:16

    Il s'agit d'un ivoirien...et comme il n'y voit rien...normal! je sors?

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 9 novembre 2021, 23:16

    L'acharnement de l'OE est troublant ! Quel est le but recherché, je n'en sais rien ! Mais pourquoi s'acharner sur des étudiants congolais... Il y a plus de 30 ans, j'ai eu affaire avec l'OE pour ma future épouse congolaise, et j'ai dû comprendre que même en étant tout à fait en règle, cela n'était pas assez pour eux !

  • Posté par J.-M. Tameyre, mercredi 10 novembre 2021, 1:34

    Au fait... il s'agit ici d'un ivoirien, pas d'un congolais. C'est dans l'article...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs