Accueil Monde France

Emmanuel Macron: une dose de vaccin et une grosse dose de politique

Les plus de 65 ans devront faire un rappel d’ici le 15 décembre pour continuer à bénéficier du pass sanitaire. C’est pratiquement la seule décision médicale d’une intervention très politique.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

C’était sa neuvième intervention depuis la pandémie, en mars 2020. La plus délicate politiquement, aussi. A cinq mois de l’élection présidentielle, il n’était plus question pour Emmanuel Macron d’y aller au bazooka en proclamant « la France est en guerre ». Plus question de recourir à un confinement, à un couvre-feu ou même à quelque fermeture que ce soit. Le risque aurait été trop grand de braquer le pays. Dans une allocution d’une demi-heure ce mardi soir, le locataire de l’Elysée n’a d’ailleurs consacré que la moitié de son intervention à la gestion de l’épidémie, le reste étant dédié, dans un contexte de précampagne électorale, à l’éloge de son bilan - lire par ailleurs.

Du point de vue sanitaire, le chef de l’Etat a choisi la dentelle en dévoilant un nouveau train de mesures censé enrayer la cinquième vague de l’épidémie mais sans brider la reprise économique et sans (trop) étouffer les libertés publiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par curto calogero, samedi 13 novembre 2021, 12:07

    c'est pas normal que avec autant de monde vacciner , le virus circule si facilement, beaucoup de personnes pour bénéficier des avantages du vaccin , négocie un placebo a la place du vaccin.

  • Posté par curto calogero, samedi 13 novembre 2021, 12:04

    Il peut parler, il aime pas les vaccins, il a surement reçu, un placebo.

  • Posté par curto calogero, samedi 13 novembre 2021, 12:04

    Il peut parler, il aime pas les vaccins, il a surement reçu, un placebo.

  • Posté par curto calogero, samedi 13 novembre 2021, 12:04

    Il peut parler, il aime pas les vaccins, il a surement reçu, un placebo.

  • Posté par ALAIN BACCAERT, jeudi 11 novembre 2021, 9:28

    Concernant la 3ième dose, voici l'info complète: ""À compter du 15 décembre, les seniors, dont la deuxième dose a été injectée «six mois et cinq semaines» auparavant, devront donc se soumettre à une dose de rappel. Pour ceux dont la deuxième dose serait plus récente, leur passe sanitaire sera encore actif jusqu'à atteindre les mêmes six mois et cinq semaines. Concrètement, «si vous avez plus de 65 ans, que vous avez réalisé votre deuxième dose il y a six mois, vous avez cinq semaines pour réaliser votre rappel. Faute de quoi le passe sanitaire sera désactivé», a précisé Gabriel Attal" (le Figaro)

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs