Accueil Belgique Politique

Absence d’accord intra-belge: le ministre wallon du Climat charge la Flandre

« C’est une honte de vouloir mettre à mal l’objectif climatique », s’est insurgé Philippe Henry.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre wallon du Climat, Philippe Henry, qui préside actuellement la Commission nationale climat, a annoncé mardi qu’un accord intra-belge sur la répartition des efforts climat à réaliser d’ici 2030 ne pourra être trouvé à court terme, et a fortiori lors de la COP26 à Glasgow, en raison de positions encore trop éloignées les unes des autres.

Invité ce mercredi matin sur BelRTL, il a chargé le gouvernement flamand. « C’est une honte de vouloir mettre à mal l’objectif climatique, s’est insurgé l’écologiste. Il y a, notamment du gouvernement flamand, une volonté de saboter l’ambition européenne. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Dagnelie Raphaël, mercredi 10 novembre 2021, 15:58

    A espérer qu'en 2024 les électeurs renvoient les électeurs à leurs utopies.

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 10 novembre 2021, 12:30

    Nous vivons dans un pays qui est le champion du surréalisme. Allez y comprendre quelque chose si ce n'est l'inconsistance des écolos. Ils se sont déconnectés du débat honnêtement scientifique qui est seul à pouvoir démêler le rêve et la réalité. On balance des chiffres mais les scientifiques travaillent avec des fourchettes d'incertitudes mais eux annoncent des chiffres qui viennent uniquement de leurs convictions. Je pensais dans ma naïveté que depuis le siècle des lumières nous serions enfin débarrassés de l'obscurantisme style procès de Galilée . Eh bien non en Belgique. Nos voisins plus sages me semblent-ils appliquent des mesures sensées: Pays Bas, France etc;; et l'Allemagne se mord les doigts d'avoir annulé le nucléaire. Mais la Belgique: non ! D'autre part le fait d'annoncer des chiffres absolus sans donner des fourchettes de confiance de paramètres mesurés ou simplement calculés ou simulés est une faute scientifique. Bonjour le retour au moyen âge.

  • Posté par Roland Douhard, mercredi 10 novembre 2021, 11:49

    Ce qui n'est pas acceptable pour un parti que se présente comme responsable, c'est de nier le fait que de construire de nouvelles centrales à gaz, ce que proposent les Ecolos, à l'encontre des objectifs climatiques affichés par la Belgique, va directement, et pour un temps indéterminé - car ils sont incapables de mettre sur la table une transition énergétique réaliste et crédible - mettrait la Belgique dans un rouge de honte et un noir carbone.

  • Posté par collin liliane, mercredi 10 novembre 2021, 11:47

    Les Ecolos qui n'abordent jamais le problème de la natalité et veulent laisser entrer des dizaines de milliers de migrants dans notre petit pays déjà surpeuplé sont des usurpateurs d'identité. A quand un VRAI parti écologique en Belgique?

  • Posté par dams jean-marie, mercredi 10 novembre 2021, 10:40

    Heureusement que la NVA est là pour arrêter les "escrolos/groen" dans leurs délires ! ils ne parviennent pas à comprendre ce qu'ils annoncent eux mêmes !! Le bilan de ces gugusses est effrayant , de toute évidence la sève n'arrive jamais à leur cerveau! Et pour ceux qui croient que la NVA veut la fin de la Belgique sont à côté de la plaque ! La NVA ne veut plus d'une Belgique avec des fainéants , agitateurs, chômeurs à 3 générations, de glandeurs mais d'un pays où toutes les régions travaillent !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs