Accueil Société Régions Bruxelles

Un travailleur sans-papiers tombe d’un échafaudage, il était payé 20 euros par jour

Fethi s’est grièvement blessé vendredi sur un chantier privé à Bruxelles. La CSC dénonce le manque de protections de ces travailleurs sans-papiers exploités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il s’appelle Fethi. Travailleur sans-papiers d’origine algérienne, gréviste de la faim à l’église du Béguinage, il est tombé vendredi d’un échafaudage sur le chantier de rénovation d’un bâtiment chez un particulier. Amené inconscient à l’hôpital, il est sorti en chaise roulante avec une double fracture aux poignets et une intervention maxillo-faciale programmée. Il était payé 20 euros par jour !

Exploité par un patron que le vaste coup de filet mené par la police judiciaire et les inspecteurs de l’ONSS il y a trois semaines n’a visiblement pas effrayé. A la mi-octobre, huit personnes avaient alors été déférées au juge d’instruction, une placée sous mandat d’arrêt et une trentaine de perquisitions menées dans le dévoilement de ce réseau de sociétés suspectées d’exploiter des travailleurs roumains en dehors du cadre légal européen et donc d’organiser une vaste fraude au dumping social.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, jeudi 11 novembre 2021, 16:09

    Quel est le lien entre sa chute et son salaire de 20 euros par jour ?

  • Posté par Lambert A., jeudi 11 novembre 2021, 17:26

    Vous ne comprenez vraiment pas ??? Pas très fute-fute alors, car je suis convaincu que vous n'auriez pas posé cette question s'il s'était agi d'un travailleur belge. Non seulement, cet esclave exploité par un patron mafieux s'est grièvement blessé et en plus, ne bénéficiera pas des indemnités de soins de santé liées à son accident et sera très probablement "jeté comme une vieille chaussette" par son employeur. Ce dernier devrait d'ailleurs se retrouver derrière les barreaux.

  • Posté par lambert viviane, jeudi 11 novembre 2021, 16:09

    Quel est le lien entre sa chute et son salaire de 20 euros par jour ?

  • Posté par Halut Michele, mercredi 10 novembre 2021, 17:06

    C’est vraiment dommage d’écrire ceci, mais s’il est régularisé, son employeur engagera un autre sans papiers.Que faire? Les amendes n’auront aucun effet, les sommes engagées sont trop élevées.

  • Posté par De Potter Claude, mercredi 10 novembre 2021, 14:22

    Derrière chaque travailleur "au noir", (bon belge de souche, immigré ou illégal) il y a un employeur qui exploite la précarité. De quel côté y a-t-il le plus de honte ?

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs