Accueil Immo

Le meuble belge touché lui aussi par la pénurie mondiale des matières premières et des matériaux

Globalement, le secteur de l’ameublement s’est bien comporté pendant la pandémie. Mais son avenir reste incertain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 3 min

Ce n’est plus un secret pour personne : le monde entier est confronté à une pénurie, une hausse des prix et un retard de livraison des matières premières et des matériaux. Le premier secteur à en souffrir est celui de la construction, qui manque de bois, d’acier, d’isolants… Mais il est loin d’être le seul, témoins la pénurie et les retards constatés dans la livraison de semi-conducteurs et de puces électroniques qui touchent fortement l’industrie automobile.

Un autre secteur est affecté auquel on pense moins : celui de l’ameublement. En Belgique, il pèse 2 milliards d’euros et concerne plus de 700 entreprises et quelque 10.000 travailleurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Heymbeeck Joseph, vendredi 12 novembre 2021, 8:28

    LOL la photo. En été j'ai "refait" tout mon living avec des meubles de la même marque. Marque bien connue qui a le vent en poupe. Pas eu de prob de livraison pourtant.

  • Posté par Debrabander Jean, vendredi 12 novembre 2021, 8:22

    "Le premier secteur à en souffrir est celui de la construction, qui manque de bois, d’acier, d’isolants" Pas de bois en Belgique ? Evidemment, si on l'envoie en Chine !

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs