Accueil Acteurs du changement

La grange qui rêve de populariser l’alimentation durable

Né en 2017 sous l’impulsion d’un duo d’entrepreneurs amoureux de la nature, The Barn Bio Market mise sur des prix contenus grâce au vrac et sur le soutien aux producteurs locaux pour attirer plus que les consommateurs conscientisés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

L’alimentation durable, c’est-à-dire respectueuse de la nature et de la main-d’œuvre, gagne en popularité, à tel point que la grande distribution traditionnelle tente d’adapter son offre à cette tendance de consommation. Quitte à s’en servir comme argument de vente et même comme slogan publicitaire, avec une crédibilité toute relative, faute de transparence et d’efforts suffisants. Voilà ce qu’on ne pourra certainement pas reprocher au duo d’amis qui a créé The Barn Bio Market en 2017. C’est avec le souci d’une agriculture préservant les sols et d’une alimentation durable à la portée de tous les consommateurs que Julien de Brouwer et Quentin Labrique ont fondé ces marchés, aujourd’hui au nombre de cinq à Bruxelles et un à Anvers, employant en tout 140 personnes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Chalet Alain, lundi 15 novembre 2021, 18:21

    Les surgelés sont très durables: on peut en général les conserver pendant au moins 6 mois.

Aussi en Acteurs du changement

COP26: les acteurs du changement

Chaque jour, en Belgique, des femmes et des hommes contribuent, par leurs réflexions et actions, à la transition écologique. « Le Soir » est allé à la rencontre de quelques-uns/es.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs