Accueil Économie Entreprises

Retour à la normale pour les clients de MediaMarkt

Victime d’une attaque informatique en Allemagne, le distributeur spécialisé en électronique et en électroménager a rétabli son click & collect et son service après-vente en Belgique.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Lundi matin tôt, les serveurs centraux du groupe MediaMarktSaturn (MMS) en Allemagne ont été victimes d’une attaque informatique visant à extorquer 43 millions d’euros au groupe spécialisé en électronique grand public et en électroménager. Ce ransomware visant l’infrastructure Active Directory et Windows Server a mis à tapis toute une série de services du distributeur côté allemand mais aussi côté belge. C’est ainsi que les 24 magasins du royaume n’étaient plus en mesure d’assurer le click & collect (retrait en points de vente des commandes passées en ligne), de même que le service après-vente. Les caisses en magasins et les commandes avec livraison à domicile, elles, n’avaient pas été affectées par cette affaire de cybercriminalité.

Bonne nouvelle pour les clients de l’enseigne, que celle-ci qualifie de « priorité absolue » : MediaMarkt est parvenu à remettre son système informatique d’aplomb, du moins pour servir la clientèle comme à l’ordinaire. « La propagation du malware est maintenant contenue et nous sommes en train de restaurer tous nos systèmes », déclare la chaîne dans un communiqué diffusé ce mercredi en début de soirée. « Cet incident a un impact minimal sur nos opérations quotidiennes. Cela signifie que toutes nos commandes en ligne sont simplement livrées à nos clients. De plus, nos magasins sont également ouverts comme d’habitude. Vous pouvez échanger, retourner et rentrer des articles en réparation. » Le service après-vente et le click & collect sont donc bel et bien rétablis.

Violation du RGPD

MediaMarkt n’est toutefois pas encore totalement sorti d’affaire, ses employés rencontrant encore des soucis devant leurs ordinateurs. Surtout, elle compte donner suite à l’attaque informatique. Dans son communiqué, le groupe déclare : « Nous avons engagé des tiers professionnels pour enquêter sur la source de l’attaque et les mesures prises par les attaquants. Sur la base de leur enquête, il ne fait aucun doute que les données ont été modifiées ou exportées ou qu’il y a une violation du règlement général sur la protection des données. » Voilà qui pourrait donner lieu à des suites judiciaires.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par ADAM Jean-Victor, mercredi 10 novembre 2021, 19:36

    MediaMarkt á-t-il baisse sa culotte devant les exigences des malfrats ? Cad payer la rançon et en bitcoins ?

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs