Accueil Monde États-Unis

L’étau se resserre autour de Trump, soupçonné d’avoir fomenté l’assaut du Capitole

L’ancien président des Etats-Unis a perdu son bras-de-fer avec la justice fédérale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

A la veille de la première inculpation pénale concernant un des assaillants du Capitole, le 6 janvier, l’horizon s’est assombri encore un peu plus pour Donald Trump. L’ancien président des Etats-Unis, soupçonné d’avoir incité, voire fomenté, la conspiration contre les élus du Congrès, le jour où ceux-ci devaient certifier la victoire électorale de Joe Biden, a perdu son bras-de-fer avec la justice fédérale. Il s’efforçait d’interdire la transmission, dès ce vendredi, de près de 800 documents de la Maison Blanche, carnets de rendez-vous et compte-rendus d’entretiens téléphoniques, auprès d’une commission d’enquête parlementaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Frissen Jean-Marie, vendredi 12 novembre 2021, 19:57

    Ce que je disais le 11 est confirmé : appel entendu et suspension. Quant à la rédaction du Soir, comme cela ne l'intéresse dorénavant plus, elle n'en parle plus...

  • Posté par Grauwels Pierre-Jacques, jeudi 11 novembre 2021, 12:42

    On remarquera sur la photo que trump s'efforce de porter sa cravatte comme Dilbert...

  • Posté par Frissen Jean-Marie, jeudi 11 novembre 2021, 10:55

    Je crains malheureusement que tout cela soit une tempête dans un verre d'eau. Trump et ses sympathisants (droite évangélique, ultra-droite raciste, conservateurs anti-IVG, Républicains gagnés à sa cause) constituent une telle force électorale qu'il lui suffit de bloquer cette résolution en appel pour atteindre des élections qui seront une défaite cuisante pour les démocrates dans un pays malade qui devient de plus en plus fascisant et file droit vers un recul - déjà largement entamé - des libertés civiles. 2 mondes qui ne se parlent plus, ne regardent plus les mêmes chaînes de TV, ne lisent plus les mêmes journaux et ne participent pas aux même réseaux sociaux. Quand à la Vérité, on objecte une "vérité alternative" pour tous les faits - même scientifiques - à part dire que ce pays a perdu la boule, que dire d'autre ?

  • Posté par GOBBO Corrado, mercredi 10 novembre 2021, 21:46

    Est-ce être complotiste (style partisans de Donald) que de soupçonner qu'il a été partie prenante (principale ?) de cette tentative de "putsch ? Il a en tout cas le profil, et le cerveau malade pour ! Attendons les résultats de l'enquête, en espérant qu'elle fasse au moins en partie la clarté et que le système judiciaire discutable américain (ou les républicains tarés toujours pro-Trump) ne fasse pas trop traîner voire ne bloque les choses ! Ce serait , en cas de responsabilité, un bon moyen de mettre hors d'état de (re)nuire ce triste sire, par inéligibilité. Let's cross the fingers !!

  • Posté par Lambert A., mercredi 10 novembre 2021, 23:17

    Moi aussi je croise les doigts, pour que ce sinistre individu se retrouve enfin derrière les barreaux !

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs