Accueil Économie

Il est urgent de redonner de la sève au secteur des scieries

La Confédération belge du Bois et Hout Info Bois ont mené une enquête sur les scieries en Belgique. L’objectif était de dresser un aperçu de l’activité du secteur et dégager les tendances à court et plus long termes, pour aider les décideurs à prendre des mesures bénéfiques pour l’industrie du bois. 

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Environ la moitié des 95 scieries belges (32 en Flandre et 63 en Wallonie) ont été questionnées, avec une bonne répartition quant aux types de scieries (feuillus, résineux, mixtes…) tout en incluant les plus grandes unités de production. Pour les organisateurs de cette analyse, le résultat final est représentatif. 

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 11 novembre 2021, 10:57

    Les problèmes : La différence entre la vision toujours court terme des politiques (budget et échéances électorale) et la croissance lente des arbres. L'appauvrissement et destruction des sols forestiers par la monoculture forestière industrielle (résineux dans les Ardennes). Si les surfaces forestières sont stables voire en augmentation, la capacité de nos forêts à produire les mêmes volumes de bois de qualité "sciage" est en diminution alors que l'augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère devrait profiter à la production de bois...

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs