Accueil Monde Afrique

Libye: une grande conférence à Paris pour sauver les élections

Les élections présidentielles prévues le 24 décembre pourront-elles se tenir en Libye ? Les doutes croissent. De nombreuses puissances se réunissent à Paris ce 12 novembre pour soutenir cette échéance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Tout le monde s’y met car l’affaire est d’importance : Emmanuel Macron a invité ce vendredi à Paris le ban et l’arrière-ban des pays intéressés par la Libye. Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis d’Amérique, Angela Merkel, chancelière allemande, Mario Draghi, président du Conseil italien, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, et tant d’autres assisteront à cette conférence très internationale.

L’enjeu : soutenir les élections présidentielles libyennes prévues le 24 décembre et qui doivent être suivies d’élections législatives en janvier ou en février, et leur donner l’impulsion finale. Des échéances peu évidentes. On sait que la Libye, depuis la chute du régime du colonel Kadhafi en 2011, se débat dans d’inextricables dissensions politiques qui ont transformé le pays en champ de bataille intermittent entre milices locales ou régionales avec ou sans connotations religieuses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs