Accueil Société

La consigne de télétravail trop peu respectée

A Bruxelles, les déplacements professionnels ont retrouvé le niveau d’avant la crise, malgré la recommandation de télétravail. Politiques, patrons et syndicats se mobilisent pour la faire respecter.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Rien ne semble vouloir endiguer la montée des admissions à l’hôpital en raison des contaminations au coronavirus. Le dernier rapport de Sciensano, daté du 10 novembre pointe la hausse à 29 % sur sept jours. Le nombre de lits occupés en soins intensifs suit la même courbe de 29 % pour un total de 434 personnes actuellement alitées dans les ailes d’urgence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Bastidon Pauline, vendredi 12 novembre 2021, 9:00

    Si le Gouvernement veut faire travailler les gens en télétravail, qu'il rende le télétravail obligatoire. Au moins, il n'y aura aucune ambiguïté. Dans le cas contraire, nul ne devrait s'étonner de ne pas voir cette recommandation respectée.

  • Posté par M. G., jeudi 11 novembre 2021, 20:41

    de toute façon, demander à la population, à qui le gouvernement a octroyé trop rapidement des libertés, en supprimant quasi toutes les contraires en quelques semaines, ce n'est pas faisable, les gens ne veulent plus respecter les règles. Et s'ils pensent qu'ils pourront faire marche-arrière à 6 semaines des fêtes, ils se mettent le doigt dans l'oeil .... Quand je vois le métro archibondé le matin, et même chose pour les trams, avec tous ces ados qui portent leur masque sous la bouche, voire pas du tout, on est mal barré ....

  • Posté par Bogaerts Jean Luc, jeudi 11 novembre 2021, 17:53

    La consigne du télétravail trop peu respectée ? Une recommandation n'est JAMAIS bien suivie car non obligatoire par définition. Une obligation est MIEUX respectée, mais ne sera malheureusement jamais BIEN respectée sans sanctions à la clé. Simple exemple : le port du masque à Bruxelles : il suffit de prendre le tram ou d'aller au Docks pour se rendre compte qu'une partie de la population n'en porte pas. Pourquoi ? Tout simplement car les contrôles sont quasi inexistants. Et après, on s'étonne que les hôpitaux se remplissent....

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 12 novembre 2021, 8:43

    Quant à l'intelligence (et le bon sens qui la complète), alors là, elle a tendance à se "raréfier" fortement...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 12 novembre 2021, 8:40

    Vous avez tout à fait raison M. Raspe : <Ce n'est qu'une question de civisme et d'éducation>. Malheureusement, ces deux "qualités" sont-elles encore vraiment très répandues ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs