Accueil Société

Coronavirus: «Quand je me suis réveillée, je ne me souvenais pas d’avoir accouché»

Amélie, psychologue de 35 ans, livre un témoignage poignant et difficile au « Soir ». Cette miraculée du covid n’est pas un cas isolé. Son message ? « Faites-vous vacciner ! Il vaut mieux une fausse couche qu’un enfant sans maman. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Je vais essayer de mettre de la chronologie dans mon histoire mais j’ai encore des problèmes de mémoire. Fin mai, mon mari a contracté le virus dans le cadre de son travail. Je l’ai attrapé aussi. Je devais accoucher le 22 juin. Je n’étais pas vaccinée mais je n’étais pas inquiète. On avait isolé ma fille de deux ans et demi chez mes parents. Rapidement, mon état s’est dégradé. Je n’avais pas de rendez-vous prévu chez la gynécologue. Le 7 juin, je suis allée aux urgences. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs