Accueil Société

Marc Van Ranst à nouveau menacé de mort: le virologue porte plainte

Le virologue l’affirme : « Chaque menace de mort sera suivie d’une plainte ».

Temps de lecture: 1 min

Selon le site d’informations Het Observatorium, qui publie des articles sur l’extrémisme de droite, les menaces ont été proférées par un membre local du conseil d’administration du Vlaams Belang de Waasmunster. Cela se serait passé sur le réseau social Telegram du leader du Vlaams Belang, Dries Van Langenhove.

Selon Het Observatorium, les menaces ont été formulées pour la première fois le 12 avril, sous la forme d’« Il est grand temps que Van Ranst meure. Cela semble dur, mais c’est la seule solution pour se débarrasser de cette vermine. » Un nouveau message dans le même sens a suivi le 8 novembre. « Cette méduse devrait juste être tuée », a-t-il dit cette fois.

Van Ranst a entre-temps partagé le message sur Twitter et fait savoir à Belga, dans une réaction, qu’il allait porter plainte, « comme toujours en cas de menaces (de mort) ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 11 novembre 2021, 23:14

    A part cela, certains disent que ce sont les "provax" qui sont "haineux"!

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko