Accueil Sports Autres sports Judo

Le judo belge essaie de repartir en rangs serrés

Trois mois après les JO de Tokyo marqués par la médaille de bronze de Matthias Casse, les judokas belges ont repris le turbin à Herstal. Enfin, surtout ceux du nord du pays…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le judo belge n’en est plus à un paradoxe près ! Ce jeudi, à l’Open de Belgique, substitut du « national » qui se déroulait à Herstal, ce sont les athlètes du nord du pays, même sans Matthias Casse, forfait de dernière minute, qui ont trusté les prix avec 12 victoires sur 14 catégories de poids. La raison ? L’absence des élites francophones à l’heure de la reprise post-olympique, dont la planification ne comprenait pas ce rendez-vous à domicile. « Les deux cellules sportives ont leur autonomie et donc leur programme et nous avons privilégié deux stages de fin d’année à l’étranger », explique Cédric Taymans, le directeur sportif francophone. « Ce qui ne m’empêche pas de bien m’entendre avec mon collègue flamand Koen Sleeckx. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs