Accueil Monde Proche-Orient

Elias Khoury: «La mafia au pouvoir a détruit le Liban»

Romancier arabe réputé, Elias Khoury nous a confié ses impressions – amères – sur la situation de son pays, sur le Hezbollah, sur la Palestine et sur le rôle de l’écrivain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Le Liban va mal. Ce n’est pas une information puisque le déclin s’étale sur plusieurs décennies. Mais, ces dernières années, le délitement des institutions et des services publics prend des allures cauchemardesques pour la population. Un témoin de choix, l’écrivain Elias Khoury, bientôt en nos murs (1), a accepté de nous livrer son diagnostic.

Vous êtes un observateur attentif de la scène politique libanaise. Quelle est votre opinion sur la déliquescence de votre pays ces dernières années ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs