Accueil Société

Erika Vlieghe prône le retour du port du masque en plus du CST: «Il faut plus de rigueur»

Au-delà de l’usage du CST, la présidente du GEMS prône également un retour au port du masque plus élargi. « Il faut beaucoup plus de rigueur. Le port du masque ne doit pas être optionnel ».

Temps de lecture: 2 min

Face à la progression des chiffres de l’épidémie de coronavirus, Erika Vlieghe appelle à une implémentation plus stricte des mesures prises lors du comité de concertation qui s’est tenu voici deux semaines, rapporte-t-elle à nos confrères de Sudinfo.

« Les chiffres ne sont pas rassurants. Si on compare avec l’Italie, la France ou l’Espagne, on voit que l’incidence (nombre de cas par 100.000 habitants) en Belgique est beaucoup plus haute. Nous avons besoin, aujourd’hui, d’une implémentation beaucoup plus stricte des mesures prises au comité de concertation il y a deux semaines », explique-t-elle.

Au-delà de l’usage du CST, la présidente du GEMS prône également un retour au port du masque plus élargi. « Il faut beaucoup plus de rigueur. Le port du masque ne doit pas être optionnel ». Quant à savoir quelles mesures devraient être prises lors du prochain Codeco, elle ne se prononce pas, mais insiste sur le besoin d’avoir des mesures plus strictes.

D’autres experts la rejoignent sur la nécessité de resserrer la vis. Certains envisagent d’ailleurs un reconfinement. Dans le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, Margot Cloet, administratrice déléguée de Zorgnet-Icuro, estime que « la pression est tellement élevé qu’un court confinement ne serait pas une mauvaise idée. Mettre temporairement le bouton sur pause dans des lieux et aux moments où les gens se rassemblent – comme les discothèques, les cafés et les événements – me semble judicieux. Ce sont des mesures qui fonctionnent, on le sait ». Dominique Benoit de l’UZ Gent plaide, lui, dit pour rendre la vaccination obligatoire. Selon lui, la 4e vague est la pire de toutes. « Cette vague est la goutte qui fait déborder la vase », dit-il.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, samedi 13 novembre 2021, 9:37

    Je pense qu’il est grand temps d’arrêter de penser en terme de circulation de virus, mais plutôt en terme d’hospitalisation pour des cas sévères ! Laissons se contaminer ceux pour qui le risque est mineur. S’il est à nouveau question d’un confinement, je protesterai et violemment !

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 12 novembre 2021, 17:25

    @ Tameyre. Ressaisissez-vous, cher Monsieur, vous semblez perdre le sens commun. Pour votre gouverne, je n'ai pas fait de calcul. je n'ai fait que reprendre les chiffres énoncés par Pedro Facon la semaine dernière et qui contredisaient ceux de Monsieur Stéphane M.. Quant à l'efficacité vaccinale qui est bien réelle, je pense que vous devriez tenter de la chiffrer en fonction des données communiquées par Sciensano. Vous pourrez peut-être aider Monsieur Rambeaux qui semble avoir beaucoup de difficultés avec sa règle de trois. Bonne soirée.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 12 novembre 2021, 11:59

    Avez-vous remarqué que sournoisement, sans en avoir l'air, M. El Cabron utilise la même stratégie que M. Dedecker? Tourner les faits à sa sauce, les dramatiser, les déformer, les rendre anxiogènes, toujours dans un but de nuire. L'usine à trolls accentue la présence de ce nouveau Nicolas.

  • Posté par collin liliane, vendredi 12 novembre 2021, 12:10

    Exact. A croire qu'ils sont plusieurs à surfer sous différents pseudos.

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 12 novembre 2021, 10:52

    @ Stéphane M. Vos chiffres sont erronés. Selon le rapport hebdomadaire de Sciensano du 5/11, 64 % des hospitalisés sont vaccinés. Donc 36 % des hospitalisés sont non-vaccinés. Vous devriez éviter de répandre de fausses affirmations.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko