Accueil Opinions Chroniques

Dante Vanzeir, Delphine et les antivax: les gagnants et les perdants de la semaine

Ils ont vu leur étoile briller ou pâlir ces derniers jours. Voici notre sélection des gagnants et des perdants de la semaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Les gagnants

Le nucléaire

« Nucléaire, non merci ! », qu’ils disaient ! On en connaît qui ont pris un sérieux coup sur la caboche : l’uranium reprend vigueur. Voilà que le MR rejette le « vieux nucléaire » mais veut du nucléaire nouveau (le Beaujolais arrive, ce qui n’a rien à voir). Voilà que Zuhal Demir dit non à une centrale au gaz, ce qui booste la prolongation de Doel et Tihange. Et voilà que Macron annonce la construction de nouveaux réacteurs…

Dante Vanzeir

A travers son attaquant, saluons une fois de plus l’incroyable parcours de l’Union saint-gilloise dans notre championnat de foot. Les promus caracolent toujours en tête, loin devant les cadors de Bruges et Anderlecht. Par pudeur, on ne parle même pas du Standard… Dante Vanzeir méritait bien sa première sélection parmi les Diables rouges.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par curto calogero, vendredi 19 novembre 2021, 10:09

    Dire que le nucléaire est gagnant, c'est faire preuve d'inconscience, le nucléaire est contre nature, revenons au vraie valeurs de la nature. Nous avons une capacité partiel pour le medrise, voir les accidents qui sont survenu. La seule arme est le temps laisser des provinces entière à l'abandon.

  • Posté par curto calogero, lundi 15 novembre 2021, 13:35

    Laissons construire, les nouvelles central nucléaires à Macron, ensuite, la Belgique pourra faire des échanges techniques avec la France.

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: La réforme de la politique agricole commune: une dernière chance pour l’environnement et le climat?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : L’intensification forcenée des méthodes de production agricole a fait de l’agriculture une ennemie et non plus une alliée du milieu naturel. Le niveau d’ambition environnemental et climatique affiché par la politique agricole commune réformée 2023 – 2027 pourrait-elle changer le paradigme ? Les financements conséquents qui sont programmés pour les quatre prochaines années suffiront-ils pour sauver l’arche de Noé ? Ou faut-il craindre qu’en raison d’une décentralisation accentuée les nouvelles mesures de soutien aux agriculteurs relèveront du greenwashing comme ce fut souvent le cas dans le passé ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs