Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Réforme fiscale du sport professionnel: la Pro League a formulé une contre-proposition à Frank Vandenbroucke

Une réunion a eu lieu ce vendredi matin entre Peter Croonen, Pierre François et Frank Vandenbroucke.

Temps de lecture: 2 min

Selon les informations publiées par Het Laatste Nieuws, une réunion a eu lieu ce vendredi matin entre la Pro League, représentée par Peter Croonen et Pierre François, et Frank Vandenbroucke, ministre fédéral des affaires sociales, ainsi que son cabinet, concernant la réforme fiscale du sport professionnel.

Et suite à des discussions constructives, la Pro League aurait formulé une contre-proposition qui va être évaluée par le cabinet de Frank Vandenbroucke avant que les discussions ne se poursuivent.

Pour rappel, les clubs sportifs ne doivent actuellement verser que 20 % de leurs impôts au fisc. Le reste, ils peuvent l’utiliser librement, hormis le quart qui doit servir à la formation des jeunes. Mais dans la pratique, cela sert régulièrement à payer les salaires des jeunes joueurs dans l’équipe A.

Selon le projet de loi sur la table, cette liberté disparaîtra l’année prochaine au profit de nouvelles règles plus strictes en ligne avec la réglementation européenne sur les aides d’État. Le projet de loi prévoit ainsi que les clubs ne pourront plus exonérer fiscalement que 4 millions d’euros sur les salaires.

La Pro League, qui représente l’ensemble des clubs de football professionnels du pays, s’est dite « consciente qu’une adaptation du régime social est souhaitable et a ainsi élaboré une note qui répondait aux grandes lignes budgétaires proposées concernant le régime social (30 millions d’euros) et le statut fiscal (10 millions d’euros) ».

Mais elle a également fait savoir ses inquiétudes concernant les éléments de l’avant-projet de la réforme de la loi fiscale. « L’impact de ces éléments serait désastreux pour le football professionnel belge. Les jeunes talents et les joueurs confirmés ne pourraient plus être conservés ou transférés, et il serait pratiquement impossible pour nos clubs de réaliser des performances sur la scène européenne. La Pro League poursuit les concertations constructives avec les autorités et les cabinets, avec pour objectif de préserver la compétitivité et la qualité de nos compétitions dans un cadre social et fiscal correct, tout en respectant les accords budgétaires. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir