Accueil Société

Les chiffres confirment le rôle du lieu de travail dans la propagation du coronavirus

Si tous les secteurs sont concernés, ceux à forte densité de contacts sociaux, à savoir les soins de santé, l’enseignement primaire et secondaire, les services à la population (police, pompiers) sont particulièrement touchés.

Temps de lecture: 1 min

Selon l’analyse bi-hebdomadaire effectuée par le service externe pour la prévention et la protection au travail IDEWE, la KU Leuven et l’UAntwerpen, il se confirme que le lieu de travail contribue bien à la contamination des travailleurs par le coronavirus, a affirmé vendredi Lode Godderis, professeur en médecine du travail, lors de la conférence de presse du Centre de crise.

On note une forte hausse de l’incidence ces trois dernières semaines et cela, tous secteurs d’activité confondus. Au 26 octobre, l’incidence sur 14 jours était ainsi de 244/100.000.

Si tous les secteurs sont concernés, ceux à forte densité de contacts sociaux, à savoir les soins de santé, l’enseignement primaire et secondaire, les services à la population (police, pompiers) sont particulièrement touchés.

L’appel est donc une nouvelle fois lancé à encourager le télétravail et ce, malgré la déjà bonne couverture vaccinale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Durieux Karine, vendredi 12 novembre 2021, 13:15

    Donc, appel est lancé pour le télétravail, tout particulièrement pour les soins de santé, les enseignants (sans fermer les écoles), la police, les pompiers... ce ne sera pas simple, ça!

  • Posté par massacry olivier, samedi 13 novembre 2021, 0:02

    C'est vrai, néanmoins leur rappeler les mesures de bases ne seraient pas inapproprié, tant elles semblent abandonnée par ces professions.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 12 novembre 2021, 17:15

    Mme Durieux, il est clair que pour ces catégories de personne(l)s (et d'autres encore) le télétravail est pratiquement impossible à mettre en place. Par contre pour (beaucoup) d'autres c'est tout à fait possible comme cela a été démontré précédemment. Malheureusement, et actuellement, de nombreux employeurs restent beaucoup trop réticents à le réactiver à nouveau. Et c'est plus que déplorable...

  • Posté par collin liliane, vendredi 12 novembre 2021, 12:20

    "Le travail , c'est la santé Rien faire c'est la conserver. Les prisonniers du boulot s'font pas vieux os". :-)

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 13 novembre 2021, 11:01

    06.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko