Accueil Sports Basket

Valéry Demory après la défaite en Bosnie-Herzégovie: «Les Cats sont trop gentilles»

Valéry Demory, le nouveau coach des Belges, a entamé les qualifications pour l’Euro 2023 par une défaite interpellante en Bosnie qui exige une réaction ce dimanche à Courtrai face à l’Allemagne.

Temps de lecture: 2 min

«Il va falloir grandir pour remporter un match couperet en déplacement face à une équipe aussi dure que la Bosnie. » C’est le principal enseignement que le nouveau coach français des Cats, Valéry Demory, a ramené de Sarajevo, où la Belgique s’est inclinée 87-81 en ouverture des qualifications pour l’Euro 2023. « Le positif, c’est cet écart limité… » Presque miraculeux tant les Belges, pas assez concentrées, puis apathiques, fébriles et carrément transparentes, avaient stimulé la confiance de Bosniennes en roue libre jusqu’à 71-46 !

« Cette équipe manque d’expérience dans un contexte qui exige beaucoup plus de dureté, à l’image de la défense sur Jones. » Si la Bahaméenne naturalisée, équipière d’Emma Messeman à Ekaterinbourg et MVP en titre de la WNBA, a livré une prestation d’anthologie – 44 points et 22 rebonds ! –, c’est aussi parce que les Cats l’ont contemplée. « Nos pertes de balle (NDLR : 16 à la pause et 22 au total !) ont invité les Bosniennes à jouer rapidement, empêché notre repli défensif, stimulé leurs tirs à distance et décuplé leur confiance… » Les Belges resteront pétrifiées jusqu’au 4e quart-temps (14-32), marqué par les débuts très énergiques de la jeune Lisowa. « Je découvre les nouvelles et Maxuella a montré l’exemple par son attitude. »

La première place du groupe étant la seule qui garantira un 4e Euro consécutif, la Belgique n’a déjà plus droit à l’erreur. « L’été n’a pas été facile, l’équipe a changé, un nouveau coach a été nommé, trois entraînements n’étaient pas suffisants, l’absence de Kim Mestdagh a pesé, débuter en Bosnie n’était pas évident », rappelle Julie Allemand. « Mais maintenant, le plus important, c’est de rester soudées ! Dimanche (16h), à Courtrai face à l’Allemagne, qu’on n’a pas encore eu le temps d’analyser, notre public va nous insuffler beaucoup d’énergie. Et il faudra retrouver notre jeu, en évoluant libérées, avec cœur et envie. Ce n’est pas parce qu’on a un nouveau coach que tout doit changer. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Basket

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Basket, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir