Accueil Société

Pour Paul Magnette, le dossier nucléaire est «clôturé»

Le président du parti socialiste ferme clairement la porte au nucléaire, même prolongé. Pour lui, le débat est clos. Prolonger n’est ni techniquement ni financièrement faisable.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Si la question du nucléaire fait beaucoup mousser, le président du PS Paul Magnette s’est remarquablement peu exprimé sur le sujet. Pourquoi ? « Parce que la question ne se pose même pas. Elle est pliée, le dossier est clôturé. L’accord de gouvernement était déjà très clair. On l’a tordu dans tous les sens dans les débats publics, mais en fait il est très charpenté, on l’a écrit au millimètre. Le système du CRM a été validé par la Commission européenne au printemps dernier. Les réponses aux autres questions qui se posaient [sécurité d’approvisionnement et prix, NDLR] ont été données. Il est évident que la manœuvre de sabotage de la N-VA sur Vilvorde va poser des difficultés, mais cela ne semble pas insurmontable. Et de toute façon, c’est trop tard, le débat est clos. Maintenant, le MR reporte le débat sur des nouvelles centrales nucléaires pour préparer la campagne de 2024, bien servi en cela par les libéraux néerlandais et français ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Halut Michele, dimanche 14 novembre 2021, 13:44

    Où est passe notre Robin des bois opposé à la Ceta dont nous étions si fiers?

  • Posté par Fontesse Philippe, dimanche 14 novembre 2021, 13:18

    Quand on donne du pouvoir à n'importe qui, on récolte ce qu'on sème. Cette personne a été sortie du chapeau par les socialistes et ils lui ont donné des fonctions importantes mais il n'est pas compétent comme d'habitude parmi ces élus. Il préfère les centrales au gaz aussi polluantes avec en plus la dépendance vis-à-vis des pays fournisseurs qui donc nous imposent leurs idées communistes et surtout de despote (Russie et Biélorussie) mais aussi de leurs quantités d'approvisionnement au prix fluctuant suivant leurs envies. Mais les politiciens n'en ont rien à faire, c'est pas eux qui paieront car ils ont leurs privilèges et quant à la planète, ils en ont encore moins à faire du moment qu'ils remplissent leurs poches. Quand on voit la solution des écolos aider par le PS, on privilégie le gaz polluant, c'est comme les PMC, on traine sur une caution comme le font depuis longtemps d'autres pays car c'est plus rentable point de vue taxe (à l'achat, les sacs bleus et communale). Marre de ces partis qui ne pensent qu'à eux (PS,Écolo,MR,CDH,PTB,Défi), quand la population va t'elle arrêter de voter pour ces partis ?

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 13 novembre 2021, 15:33

    Il est sûr que le MR aurait pu depuis la loi de 2003 se déclarer plus nettement en faveur des centrales existantes mais comme Merkel, ils se sont retranchés derrière l'opinion publique paniquée après Fukushima et ont glissé la question sous le tapis. Dès lors , Magnette a bon dos de dire que tout est clôturé même si le secrétaire général de la FGTB wallonne s'est déclaré lui aussi aussi mais très tardivement en faveur de la pérennité des 2 dernières centrales. Le sort en est jeté , le citoyen passera à la caisse car le coût des énergies de remplacement nous ramènera à la dure réalité...

  • Posté par Constant Depiereux, samedi 13 novembre 2021, 11:43

    En utilisant des approches populistes, il est possible de faire dire n'importe quoi aux opinions publiques, Goebbels l'avait magistralement compris. Dans le cas du nucléaire, faisons confiance aux experts de la CREG plutôt qu'aux gesticulations de la HAINE-VA ou de GLB ... J'ajouterai que les puissances pro-nucléaires sont aussi pour beaucoup des puissances disposant d'un nucléaire militaire qui ont besoin du civil pour absorber une partie des couts et stimuler leurs projets de recherche.

  • Posté par Bodart Anne, samedi 13 novembre 2021, 12:06

    c'est vrai que la Belgique, qui a un des plus haut taux de production nucléaire civil , est une puissance militaire redoutée pour son arsenal nucléaire...et pour l'approche populiste, elle l'est à partir du moment ou elle ne correspond pas à votre opinion..? Je suis à l'antipode des opinions de la NVA ou de GLB, et je ne suis même pas un défenseur du nucléaire, mais mon opinion est que, vu le contexte, maintenir le nucléaire en attendant la montée en puissance du renouvelable, est la solution la plus logique...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs